Quand la prévention devient ludique pour mieux sensibiliser la population.

29 Octobre 2015, 10:12am

Publié par Jean-Luc de Boissieu

Jean-Luc de Boissieu, Président de Smacl Assurances, aux côtés d'Alain Gournac, Président de l'Observatoire national de l'innovation publique.
Jean-Luc de Boissieu, Président de Smacl Assurances, aux côtés d'Alain Gournac, Président de l'Observatoire national de l'innovation publique.

11 000 personnes lors de la première édition, 17 000 pour la seconde ! A Saint-Quentin, le Village de la prévention est une vraie réussite populaire. En cela, il mérite à plus d'un titre le Territoria d'or de la prévention des risques parrainé par l'association de solidarité de SMACL Assurances.

D'abord parce que la ville de Saint-Quentin a su trouver le ton juste, non pas pour faire la leçon à sa population, mais pour lui donner envie d'être actrice de sa propre sécurité et ... d'y prendre un certain plaisir !

Car la clé de ce Village exemplaire, c'est bien son côté ludique, propre à séduire en priorité les enfants et les adolescents puis, par ricochets, la foule d'un public familial embarquée dans un parcours - presqu'une aventure - où la conscience du risque nait de l'expérience partagée, dans le jeu et l'implication de chacun.

On l'aura compris, pas question ici d'exposition statique : les risques domestiques, les dangers de la route, les pièges d'Internet et même les risques majeurs naturels ou technologiques deviennent d'autant plus concrets qu'ils sont "vécus" dans des mises en situation parfois surprenantes, souvent amusantes, voire décoiffantes...

L'intérêt de cette belle initiative, c'est aussi de mobiliser dans une atmosphère festive tous les acteurs institutionnels et associatifs concernés : police, gendarmerie, pompiers, éducation nationale, parents d'élèves, services municipaux et communautaires, Croix rouge, Protection civile, Sécurité routière, avec le concours bénévoles de plus de 250 citoyens.

Qui a dit que la prévention était rébarbative ? A Saint-Quentin, on a même réussi le tour de force de susciter un véritable engouement pour la formation aux gestes premiers secours, au point de délivrer plus de 6000 diplômes en une dizaine de jours : comme quoi l'engagement citoyen ne demande qu'à s'éveiller et s'épanouir pour peu que l'on sache le stimuler !

Enfin, et le jury du Prix Territoria y a été sensible, plusieurs villes françaises ont été séduites et font appel au savoir-faire de la ville de Saint-Quentin pour engager leurs populations dans l'aventure de la culture et de la gestion des risques. Un savoir-faire qui pourrait déboucher sur un projet d'envergure : une Cité du risque, dans le prolongement du Village, pour aller plus loin encore dans la sensibilisation de masse, avec le même moteur fait d'activités ludiques et de jeux immersifs.

Il est vrai qu'au delà de la sensibilité de son maire - ancien Ministre de la santé - aux risques sanitaires, la ville Saint-Quentin sait ce que risque y compris majeur veut dire, notamment à travers les sautes d'humeur de la Somme. C'est tout à son honneur de prendre à bras le corps l'implication de sa population dans sa propre sécurité. Puisse-t-elle faire des émules à l'occasion de cette nouvelle distinction.

Jean-Luc de Boissieu

Président de SMACL Assurances

> En savoir plus sur le Village de la prévention de Saint-Quentin

> En savoir plus sur l'association SMACL Solidarité

> En savoir plus sur la mutuelle SMACL Assurances

> En savoir plus sur la démarche de prévention de la SMACL Assurances

Commenter cet article