L'actualité innovante de la semaine 4

24 Janvier 2016, 19:02pm

Publié par Territoria Le blog

Au menu de l'actualité innovante de cette semaine : A Montpellier, avec le projet collaboratif Gerimu, l'innovation au service de la gestion du risque inondation, pour mieux connaître et anticiper les phénomènes de pluviométrie et d'écoulement des eaux. Photo : Predict Services

Au menu de l'actualité innovante de cette semaine : A Montpellier, avec le projet collaboratif Gerimu, l'innovation au service de la gestion du risque inondation, pour mieux connaître et anticiper les phénomènes de pluviométrie et d'écoulement des eaux. Photo : Predict Services

Au menu de l'actualité innovante de cette semaine : A Montpellier, l'innovation au service de la gestion du risque inondation - L'appel à projets "Label Paris Europe" 2016 - Les trophées de la transition énergétique d'Usine nouvelle - Economie circulaire et urbanisme : les cinq projets distingués par l'ADEME - Les enseignements des bad buzz de 2015 - 1000 kilomètres de routes solaires d'ici cinq ans - "Tremplin Entreprises" avec l'ESSEC et le Sénat.
Montpellier : l'innovation au service de la gestion du risque inondation.

La lutte contre les inondations passe par une connaissance fine et une anticipation des phénomènes de pluviométrie d'une part et d'écoulement des eaux d'autre part. C'est précisément la vocation du projet Gerimu (comprenez "Gestion du risque inondation en milieu urbain") porté par un consortium entreprises-recherche-collectivités dans la région de Montpellier. Son objet : développer un outil de calcul et de cartographie des inondations associé au risque pluvial en temps réel ou quasi-réel. Le 22 janvier dernier, l'agence régionale de l'innovation Transferts Languedoc-Roussillon a récompensé le projet Gerimu de l'un de ses "coups de cœur" dans la catégorie "H2O - Grands et petits cycles de l'eau". En savoir plus sur le projet Gerimu

Testez la qualité d'accueil des usagers dans votre collectivité !

Ce n'est pas vraiment nouveau mais la démarche est intéressante. Pour la quatrième année consécutive, le groupe Afnor a proposé en 2015 aux collectivités de plus de 2 000 habitants et aux intercommunalités de prendre part à son baromètre national de "La qualité de l'accueil et des relations avec les usagers". Il s'agit de dégager la perception réelle que les usagers ont des services publics qu’ils utilisent. 201 collectivités ont ainsi accepté d’être évaluées par 543 "citoyens mystères". Autrement dit, des auditeurs se sont glissés dans la peau de citoyens lambda : démarches administratives, demande de renseignements sur les services scolaires, inscription, formulation d’une réclamation, etc. Tous les cas de figure ont été testés sur la base de 150 critères via le site internet des collectivités testées, l’envoi d’un e-mail, d’un courrier, d’un appel téléphonique et d’une visite ‘physique’ sur place. Le palmarès 2015 : Besançon (Doubs), Dunkerque (Nord), Sceaux (Hauts-de-Seine), Bolbec (Seine-Maritime), Steffelfelden (Haut-Rhin, Le Grand-Besançon, le département du Vaucluse. En savoir plus dans La Lettre du cadre. Voir aussi Le baromètre AFNOR 2015 de la qualité de l'accueil et des relations avec les usagers

Appel à projets "Label Paris Europe" 2016

Chaque année, la Ville de Paris lance un appel à projets pour soutenir et accompagner les projets citoyens et associatifs les plus innovants, à dimension européenne, visant notamment la mise en valeur de la diversité, l'intégration, la socialisation, le développement interculturel, la lutte contre les discriminations, etc. Ce Label est ouvert aux associations ou collectifs d’associations, aux collectifs d’habitants, aux ONG et aux fondations, aux universités, aux lycées, aux collèges et aux écoles élémentaires. Les projets doivent impliquer un ou plusieurs pays européens et comporter une complémentarité avérée avec les politiques menées par la Ville de Paris. Les subventions octroyées seront comprises entre un minimum de 1000 euros et un maximum de 10.000 euros, sans dépasser 50% du total du budget. Dossiers à déposer au plus tard le 18 mars 2016. Le jury se réunira le 6 mai 2016 et la remise des prix aura lieu à l’occasion de la Fête de l’Europe le 7 mai 2016. Informations et dossiers de candidatures

Les Trophées de la transition énergétique d'Usine Nouvelle

Dans la continuité des actions de la COP 21, le magazine l'Usine Nouvelle veut rendre hommage au dynamisme de les adeptes de la croissance verte (entreprises, collectivités, organismes, etc.) en organisant la deuxième édition de ses trophées de la transition énergétique. Huit prix seront remis : Efficacité énergétique - Smart Grid - Energies renouvelables - Transports durables - Start up - Technologie - Digitalisation - Grand prix du jury. Les meilleurs dossiers seront sélectionnés par les journalistes d’Usine Nouvelle et les lauréats seront choisis par un jury de professionnels le 7 juin, juste avant la grande soirée de remise des prix. Pour concourir, remplissez le dossier d’inscription sur le site web de l’Usine Nouvelle, avant le 1er avril prochain.

Economie circulaire et urbanisme : les 5 projets distingués par l'ADEME

Dans le cadre de l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Economie Circulaire et Urbanisme » lancé par l’ADEME en août 2015, cinq projets ont été sélectionnés visant à favoriser l’expérimentation de l’économie circulaire dans le champ de l’urbanisme, ainsi que la capitalisation et la valorisation de ces expériences. Chaque territoire lauréat bénéficiera d’une assistance à maîtrise d’ouvrage spécialisée mutualisée au niveau national et spécifique à chaque projet. Les lauréats : L’aménagement du quartier des Groues (La Défense-Seine-Arche) - L’écoquartier de la Ferme Lot (Rungis) - La mission Carré de soie (Métropole de Lyon) - La réhabilitation des friches du Pays de Sundgau (Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne) - Les habita(n)ts à énergies positives de Mouvaux (Nord-Pas-de-Calais-Picardie). Présentation de l'opération et des lauréats

Les enseignements des "bad buzz" de 2015

Les réseaux sociaux sont devenus un formidable accélérateur de réputation tant pour les entreprises que les collectivités. Mais cet accélérateur fonctionne dans les deux sens ! Les dérapages peuvent ainsi se révéler dévastateurs s'ils ne sont pas contrôlés. Personne n'est à l'abri. Autant prendre conscience du risque et s'y préparer. C'est tout l'intérêt de l'infographie en ligne réalisée par "Réputatio Lab", le laboratoire des crises, de la réputation et des phénomènes d'influences, dont l'étude annuelle est riche d'enseignements. Accéder à l'étude Autopsie des bad buzz en 2015

Participez au Baromètre 2016 de la démocratie locale numérique !

Le think tank "Décider ensemble", dédié à la décision partagée, en partenariat avec l'éditeur de logiciel OpenDataSoft et le magazine La Gazette des communes, lance le "Baromètre de la démocratie locale numérique". Objectif du questionnaire qui vous est proposé : "Aider à mieux cerner le potentiel d'Internet au service d'un renouveau de la politique dans les territoires". Les contributions sont attendues jusqu'au 12 février. Les résultats seront dévoilés le 22 mars au Palais Bourbon. En savoir plus sur l'opération et accéder au baromètre

1000 kilomètres de "routes solaires" d'ici cinq ans.

Premier test en vraie grandeur au printemps : annoncée en octobre, l'innovation de la société Colas a été reprise au bond par le Ministère de l'écologie qui souhaite la mettre en oeuvre sur 1000 kilomètres de routes d'ici 5 ans. Il s'agit d'un revêtement routier incorporant des cellules photovoltaïques enrobées dans un matériau multicouche fait de résines et de polymères. Selon l'Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie (ADEME), un seul kilomètre de ces futures "routes solaires" assurera l'éclairage d'une ville de 5000 habitants ! En savoir plus sur l'innovation du groupe Colas

Tremplin Entreprises avec l'ESSEC et le Sénat

Co-organisé par l'ESSEC et le Sénat, Tremplin Entreprises est un concours national pour les entreprises innovantes à la recherche de fonds. Outre le coup de pouce financier (10000€ pour les quatre Grands prix et 5000€ pour les trois Coups de coeurs, les lauréats bénéficieront d'un coaching auprès de KPMG et de rencontres privilégiées avec des investisseurs potentiels. Quatre catégories sont proposées : énergie, matériaux et composants ; internet et services ; logiciels et systèmes ; sciences de la vie. Candidatures jusqu'au 14 février