L'actualité innovante de la semaine 14

3 Avril 2016, 16:49pm

Publié par Territoria Le blog

Notre coup de coeur de la semaine : la commune de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) propose des menus 100% bio dans ses cantines scolaires, grâce à sa stratégie de lutte contre le gaspillage alimentaire et, plus étonnant, une régie agricole dédiée qui la rend (presque) autonome en légumes ! (Photo Nice Matin)

Notre coup de coeur de la semaine : la commune de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) propose des menus 100% bio dans ses cantines scolaires, grâce à sa stratégie de lutte contre le gaspillage alimentaire et, plus étonnant, une régie agricole dédiée qui la rend (presque) autonome en légumes ! (Photo Nice Matin)

Outre l'expérience exemplaire de Mouans-Sartoux, de nombreux appels à projets pour notre sélection hebdomadaire, dans des domaines aussi divers que l'urbanisme, la qualité de l'eau, la transition énergétique, les services et le "bien-vieillir à la française".
Quand la lutte contre le gaspillage alimentaire compense le surcoût du bio

Si la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les cantines scolaires fait un peu partout son chemin, cette commune des Alpes-Maritimes l'a poussée très loin. Une initiative étonnante et qui marche ! En cinq ans, la ville de Mouans-Sartoux a diminué de 80% le poids des déchets alimentaires en restauration collective. Cela représente une économie de 20 centimes d'euro par repas qui finance le surcoût du bio. Son action principale : adapter les quantités. Les enfants choisissent la taille des portions qui leur convient. Mais, rassurez-vous, s'ils ont eu les yeux plus petits que le ventre, ils peuvent être resservis à volonté. Résultat, sachant également que les repas sont en partie préparés au fur et à mesure, que les fruits sont proposés en quartiers : seulement 3 à 5 kilos de déchets par service pour les 240 enfants de l'école François-Jacob contre 25 kilos avant ! Ainsi, depuis 2012, Mouans-Sartoux est une des rares villes de France (sinon la seule) dont les cantines sont 100% bio avec... une régie agricole dédiée. Elle est ainsi autonome à 80% en légumes. Naturellement, les menus sont établis chaque semaine en fonction des légumes à maturité. Difficile de faire mieux en matière de "circuit court", d'autant que le reliquat de déchets alimentaires, soigneusement trié, va alimenter le compost qui, lui-même, nourrit le potager municipal ! Visionner la vidéo de Nice Matin sur le plan antigaspillage de Mouans-Sartoux

Le congrès de l'AATF sous le signe de l'innovation

Le 27e congrès de l'Association des administrateurs territoriaux (AATF), les 17 et 18 mai à Nice, consacrera un de ses ateliers à "la ville intelligente". Au-delà des questions d'infrastructure et d'équipement, les échanges porteront surtout sur "la nécessité d'associer tous les acteurs pour véritablement changer les comportements", avec cette interrogation toute professionnelle : "Quel est le rôle du manager public pour faire naître cette intelligence collective ?". Par ailleurs, les administrateurs territoriaux partageront leurs expériences sur les "démarches innovantes" par lesquelles les collectivités peuvent "réinterroger leurs politiques publiques" pour rechercher des "marges de manoeuvre" dans "un climat financier tendu". Enfin, deux tables rondes seront l'occasion de confronter "stratégie territoriale et stratégie d'entreprise, entre congruence et divergence" puis, dans un débat prospectif, d'envisager les innovations - des nouvelles technologies à la transition énergétique - comme "de nouveaux leviers de développement et d'attractivité des territoires". En savoir plus et s'inscrire

Collectivités et Pôles territoriaux de coopération économique : séminaire national les 3 et 4 mai à Toulouse

Les Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) ont pour ambition de révéler la capacité d'innovation de l'économie sociale et solidaire, en jetant des ponts entre l'ESS, la sphère publique, les entreprises privées, l'université et la recherche. Les collectivités locales ont un rôle déterminant à jouer pour développer ces démarches qui se veulent ancrées dans les territoires. Ce sera l'objet du séminaire national proposé les 3 et 4 mai prochains à Toulouse, en s'appuyant sur de nombreux témoignages et sur une récente étude menée auprès de plus de 70 pôles et collectivités. En savoir plus et s'inscrire

Seize démonstrateurs industriels pour la ville durable

Lancé conjointement en octobre 2015 par les ministères de l'Ecologie et de l'Urbanisme, l'appel à projets "Démonstrateurs industriels pour la ville durable" a fait émerger seize réalisations pilotes portées par des consortiums (concepteurs, aménageurs, constructeurs, industriels) associés à des maîtres d'ouvrage publics (collectivités, établissements publics). Cette démarche s'inscrit dans le cadre de "la transition écologique et énergétique pour la croissance verte" avec l'objectif de permettre "la mise en oeuvre de projets innovants pour lesquels la puissance publique peut jouer le rôle de facilitateur". Parmi les seize initiatives lauréates : la réhabilitation du site industriels de l'Ile Folien à Valenciennes avec la création d'un "nouveau quartier mixte socialement et fonctionnellement", notamment marqué par "un volet énergétique ambitieux" puisqu'il sera "Zéro carbone local". Découvrir les seize projets distingués

EcoCité : 31 territoires soutenus par le programme d'investissement "Ville de demain"

"EcoCité" est une démarche partenariale conduite par l'Etat, destinée à accompagner de grandes agglomérations dans la transition écologique et énergétique des territoires en faisant émerger des projets exemplaires, dans le cadre du programme d'investissements d'avenir (PIA), "Ville de demain", lancé en 2010 pour dix ans. Les bénéficiaires sont les collectivités territoriales, les EPCI et les autres acteurs de la ville, publics ou privés qui participent à l'action urbaine : aménageurs, opérateurs immobiliers, sociétés immobilières, entreprises publiques locales, etc. Dans le cadre de la seconde tranche de l'opération (2015-2020), dotée de 320 millions d'euros, 31 nouveaux territoires (dont 13 en Ile-de-France) viennent d'être sélectionnés et rejoignent donc le réseau "EcoCité". On lira avec intérêt la stratégie territoriale de chacun d'entre eux. Télécharger le dossier de présentation des 31 projets EcoCité

6e édition du Palmarès des jeunes urbanistes 2016

Avec le Palmarès des jeunes urbanistes, organisé tous les deux ans depuis 2005, le ministère du Logement entend encourager les jeunes professionnels dans leurs "approches innovantes des différentes étapes de la construction de la ville". La 6e édition vient d'être lancée avec pour feuille de route "la prise en compte des grands enjeux contemporains de l'urbanisme" : transition écologique et énergétique, changement climatique, stratégies de résilience des territoires, nouvelles pratiques des habitants et des acteurs socio-économiques dans la prise en charge de de leur cadre de vie, etc. Les candidats sont invités à "faire dialoguer des pratiques professionnelles souvent cloisonnées, faire bouger les lignes de la recherche en urbanisme, remettre en question les idées reçues et contribuer à enrichir les débats contemporains et les politiques publiques". En savoir plus

"Agir pour la ressource en eau" : les six lauréats de l'appel à projets de Suez

Pour la seconde édition de son appel à projets, Suez invitait associations, chercheurs, entrepreneurs et particuliers à présenter leurs solutions innovantes dans le cadre de son programme "Agir pour la ressource en eau". Le palmarès témoigne de la grande diversité des acteurs et des initiatives en la matière. Le premier prix distingue une start-up, Fluidion, et son laboratoire embarqué à bord d'un "drône bateau" pour la surveillance de la qualité du milieu aquatique. Les cinq autres lauréats sont l'Ecole des mines associée à la start-up Caminov, l'Association drômoise d'agroforesterie, le Centre ornithologique d'Ile-de-France, le Centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) du Velay et l'Association pour le développement opérationnelle et la promotion des techniques alternatives (ADOPTA). Pour mener à bien leurs projets, les lauréats vont bénéficier d'une dotation globale de 100 000€ et de l'accompagnement des experts de Suez. Découvrir les présentations vidéo des projets des six lauréats

La fête des services innovants

Ce sont les Internautes qui ont départagé les candidats du Prix de la Fête des services 2016, organisé par Esprit de service France, en partenariat notamment avec le Groupe La Poste. Les distinctions ont été remises le 24 mars dernier en présence d'Hervé Novelli, ancien ministre, et d'Alexandre Jardin, fondateur du Mouvement "Bleu, blanc, zèbre". Parmi les lauréats, la jeune pousse PictoTravel pour son moteur de recherche des lieux accessibles aux personnes en situation de handicap, aux seniors et aux familles avec poussettes. Découvrir l'ensemble des services innovants proposés par les lauréats

L'Innovation week d'Engie début juin

Vitrine de la culture d'innovation du groupe, partenaire de Territoria, l'Engie Innovation week (à suivre sur les réseaux sociaux et sur le site OpenInnov) sera par définition internationale du 6 au 10 juin prochains. Une multitude d'événements feront intervenir les collaborateurs d'Engie, ses partenaires industriels ou académiques, sans oublier les collectivités territoriales. Parmi les temps forts : la remise des Trophées de l'innovation pour lesquels plus de 600 projets sont proposés par les collaborateurs du groupe. En savoir plus

Soutien à domicile des personnes en perte d'autonomie : trois projets primés par la Fondation Legrand

En partenariat avec la fondation "Agir contre l'exclusion" et la Caisse des dépôts, la fondation Legrand vient de distinguer trois acteurs de l'économie sociale et solidaire pour leurs projets en faveur du soutien à domicile des personnes en perte d'autonomie. Le premier prix est allé à l'association ENVIE Anjou (49) pour son "Offre solidaire de matériel médical" : il s'agit de récupérer et de rénover du matériel pour le proposer à petits prix aux personnes en situation de handicap ou de perte d'autonomie. Découvrir les trois initiatives primées

Seize projets exemplaires pour le "bien-vieillir à la française"

"Inviter à changer de regard sur le vieillissement, fédérer autour du bien-vieillir à la française" : c'est donc en un lieu volontairement souriant et coloré - les Folies Bergères - que s'est réunie l'avant-garde de la silver économie, le 21 mars dernier, à l'occasion de la huitième "Silver Night", en présence de Mme Pascale Boistard, secrétaire d'Etat chargée des personnes âgées et de l'autonomie. Parmi les 231 dossiers de candidature, cette "folle nuit" a permis de distinguer parmi 231 dossiers de candidatures 16 initiatives et projets exemplaires (accessibilité numérique, prothèse auditive low cost, opticiens mobiles, service d'aide aux salariés aidants de personnes âgées, etc.) pour "répondre aux besoins des séniors et aux problématiques posées par le vieillissement de la population". Découvrir les projets primés et visionner le diaporama proposé par La Tribune pour présenter Cinq innovations françaises au secours des personnes âgées

L'actualité innovante de la semaine 14