L'actualité territoriale innovante de la semaine 17.

24 Avril 2016, 22:23pm

Publié par Territoria Le blog

L'actualité territoriale innovante de la semaine 17.
"On cause commune ?" : saluée par Cap'Com, la belle campagne menée par la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin a le mérite de la clarté et de l'efficacité. Elle pourrait presque concourir pour le prix "Soyons clairs" proposé à l'ensemble des administrations par le Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique ! Un prix bien venu qui a la louable ambition d'encourager la clarification des écrits administratifs... Notre sélection hebdomadaire est par ailleurs l'occasion de mettre en exergue des réalisations exemplaires (ou des appels à projets) dans les domaines du développement durable, de l'innovation participative, de la prévention, de la citoyenneté, de la mobilité et de la gestion des déchets.
Communes nouvelles, nouvelle communication

317 communes nouvelles ont été créées au 1er janvier 2016. Comment ce changement se traduit-il dans la communication des collectivités concernées ? Un challenge pour les élus et leurs communicants, à la fois pour construire l'identité du nouveau territoire et pour respecter l'attachement des habitants à leur commune, aussi "nouvelle" soit-elle ! On lira avec grand intérêt l'article récemment publié à ce sujet par Cap'Com, le réseau de la communication publique et territoriale, avec le premier retour d'expérience de Cherbourg-en-Cotentin (Manche) et de Port-Jérôme-sur-Seine (Seine-Maritime). Lire l'article de Cap"Com

C'est quoi la communication publique ?

Décidément très en verve, le réseau Cap'Com vient de mettre en ligne sur son site trois infographies "pour expliquer le champ infini de la communication publique". Voilà des documents très complets et pédagogiques, à télécharger et à partager sans modération. Télécharger les infographie de Cap'Com

"Dynamiter l’écrit administratif tel que nous le connaissons"

L'invitation se veut détonante. Souhaitons donc que le prix "Soyons clairs", lancé voilà quelques jours, tienne sa promesse ! Il ambitionne de "stimuler et récompenser les initiatives en faveur de l’amélioration de la qualité des écrits d’information administrative : écrits sous toutes ses formes, appli, web, courriel, courrier". Il s’agit d’une initiative conjointe du Conseil d'orientation de l’édition publique et de l’information administrative (COEPIA) et du Défenseur des droits, avec le soutien du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP). Annoncé par le Premier ministre dans la vague de mesures de simplification du 3 février 2016, ce prix est ouvert à toutes les administrations y compris la Territoriale. Si vous avez par exemple mis en œuvre des projets et obtenu de premiers impacts auprès des usagers dans la transformation de vos courriers (format, langage employé, etc.) pour plus de simplicité, si vous avez refondu vos applications mobiles et vos sites web pour une information simplifiée et obtenu des résultats, ou tout autre projet de ce type, n'hésitez pas à participer avec le 31 mai ! En savoir plus et télécharger le dossier de candidature

Ayen en Corrèze : "Le durable a son village" !

Coup de coeur du jury des Trophées Eco Actions en février dernier, le système de covoiturage développé par la commune d'Ayen a été conçu comme "un service à la personne", ouvert à l'ensemble des habitants du village, associé à une monnaie locale - le Y'ACA - en partenariat avec neuf commerçants locaux. Une initiative originale parmi beaucoup d'autres pour cette commune de Corrèze qui a fait du développement durable un des axes majeurs de son "vivre ensemble" et de son attractivité : tri sélectif, éclairage public économe, protection de la ressource en eau, bâtiments publics basse consommation, résidence intergénérationnelle, cantines scolaires favorisant les produits locaux, maison des services au public, etc. Plus petit village de France à bénéficier de la reconnaissance de son Agenda 21 local dès 2007, Ayen collectionne depuis les initiatives et... les distinctions qui viennent récompenser la dynamique d'un collectif associatif local dont le nom se veut un engagement : "Le durable a son village". En savoir plus sur le dispositif de covoiturage d'Ayen et visionner le reportage de France 2 sur la démarche de la commune d'Ayen

Les Trophées de l'innovation participative 2016

Proposés par les Innovacteurs, les Trophées de l'innovation participative s'adressent aux organisations publiques ou privées qui ont déployé en interne et depuis plus d'un an "une démarche participative afin de favoriser le développement d'une culture d'innovation pour tous". Depuis treize ans, les Innovacteurs récompensent ainsi "les démarches les plus inspirantes et performantes", mettant en lumière les organisations sachant valoriser "le potentiel d'innovation de l'ensemble de leurs collaborateurs". Les candidatures sont attendues jusqu'au 23 mai. En savoir plus et télécharger le dossier d'inscription

Chevry-Cossigny : première commune labellisée "Respect Zone"

"Label pacificateur, éthique et citoyen", Respect Zone se veut "un outil pour lutter positivement contre la cyberviolence", en soutenant "tous les acteurs, entreprises comme individus, dans leur démarche de pacification des échanges en ligne". Ainsi, "afficher le logo Respect Zone, c'est afficher publiquement son engagement citoyen contre la cyberviolence, engagement de respect de l'autre et de modération des contenus mis en ligne". Pour la première fois, une collectivité - la commune de Chevry-Cossigny (Seine-et-Marne) - vient d'adhérer au label, marquant par là son engagement "à ce que l’ensemble des espaces numériques, lieux publics et bâtiments communaux soient des lieux d’auto-modération où règnent le respect et la tolérance". En savoir plus sur le label Respect Zone et sur la démarche de Chevry-Cossigny

"Solidarité Prévention Autonomie" : le Prix B2V 2016

Le Groupe B2V (retraite et prévoyance) lance la cinquième édition de son Prix "Solidarité Prévoyance Autonomie" pour valoriser les actions innovantes visant à "favoriser l'insertion sociale des personnes souffrant de troubles psychiques dans un environnement autonome ou semi-autonome et soutenir leurs aidants familiaux". Doté de trois prix d'une valeur totale de 50 000€, cet appel à initiatives est ouvert aux associations et aux organismes publics. Les candidatures sont attendues avant le 6 juin 2016. En savoir plus et accéder au dossier de candidature

Belle-Ile : associer les touristes à la maîtrise des déchets

La gestion des déchets prend un caractère particulier à Belle-Ile où l'enjeu du tri est clair : la part résiduelle non recyclable restant sur l'île, dans un centre d'enfouissement à la capacité limitée, il est essentiel d'actionner tous les leviers pour augmenter la part des déchets recyclables qui, seuls, sont expédiés vers le continent. Or, si la population insulaire est engagée dans "un plan de prévention des déchets" qui commence à produire ses effets, il convient aussi de sensibiliser les touristes qui produisent 35% des déchets de l'île ! Un clip pédagogique vient d'être tourné à cet effet : il sera diffusé cet été dans les ferries. Bienvenue sur une île "Zéro gaspillage, zéro déchet" ! Objectif : réduire l'enfouissement de 40 % d'ici 2025. En savoir plus

Rambouillet, territoire d'expérimentation des véhicules électriques

A l'instar de nombreuses villes moyennes, Rambouillet et sa communauté d'agglo sont confrontées à la quadrature du cercle de la mobilité urbaine et périurbaine. Et si la solution venait, notamment, de la voiture électrique et de son partage ? C'est la voie adoptée par la collectivité, avec l'équipement de son propre parc et la volonté de faire école auprès des entreprises et des habitants. De Bolloré à Orange, en passant par quelques start-ups, les opérateurs ont ainsi trouvé là un territoire d'expérimentation qui bénéficie du soutien de l'ADEME, notamment pour l'installation d'infrastructures de recharge dans la perspective d'un maillage progressif de l'agglo. Prochaine étape : tester des solutions faisant appel au véhicule autonome... En savoir plus

Clin d'oeil aux jardiniers de Bois-d'Arcy

Le recyclage peut aussi être source d'inspiration pour... les espaces verts ! Témoin l'aménagement d'un petit square de Bois-d'Arcy, récemment salué par le journal Le Parisien : la composition créée par les jardiniers de la Ville fait appel à divers matériaux récupérés sur des chantiers de démolition et de terrassement. Lire l'article du Parisien

L'actualité territoriale innovante de la semaine 17.