L'actualité territoriale innovante de la semaine 19.

8 Mai 2016, 19:35pm

Publié par Territoria Le blog

L'actualité territoriale innovante de la semaine 19.
Avec le printemps, les appels à projets, initiatives et expériences fleurissent allègrement dans les domaines les plus divers : action sociale locale, RSE, économie sociale et solidaire, entreprises publiques locales, citoyenneté... Notre sélection hebdomadaire salue également des réalisations parfois étonnantes, comme celle de la commune de Sainte-Soline (Deux-Sèvre) qui allie patriotisme et lien social !
Energie solidaire : les trophées 2016 de l'UNCCAS

Avec sa Banque d'expériences de l'action sociale locale, l'Union nationale des centres communaux d'action sociale (UNCCAS) recense déjà plus de 600 initiatives locales avec l'objectif de mutualiser les bonnes pratiques et les outils novateurs, dans tous les domaines de l'action sociale. Pour enrichir cette démarche, elle lance cette année un appel à expériences ciblé sur "la lutte contre la précarité énergétique telle que définie dans la loi Grenelle II de 2010". Organisé sous forme de concours, avec le soutien de EDF, ces Trophées de l'énergie solidaire visent particulièrement les "actions et dispositifs locaux portant sur la prévention et l'accompagnement des personnes en situation d'impayés de factures d'énergie". L'UNCCAS entend également valoriser les initiatives faisant "le lien entre la précarité énergétique et le logement", ainsi que "le développement de partenariats (associations, fournisseurs d'énergie, etc)". Les candidatures sont attendues jusqu'au 30 juin 2016. Accéder au règlement et au dossier de candidature du concours

Défis RSE : les trophées de la responsabilité sociale et environnementale

"La RSE est la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu'elles exercent sur la société". Comme en écho à cette définition proposée par la Commission européenne, le concours Défis RSE 2016 s'adresse donc principalement aux entreprises (finances responsables, impact environnemental, citoyenneté, implication territoriale, ressources humaines, etc.) avec l'ambition de promouvoir leurs "actions exemplaires, pérennes et innovantes en matière de responsabilité sociale et environnementale". Deux prix seront également dédiés l'un au secteur public (collectivités, administration), l'autre au secteur d'intérêt général (associations, fondations, ONG). Accéder à la présentation des trophées et au dossier de candidature

Appel à projets : "21 solutions pour demain"

A l'occasion de son 21e anniversaire, le Comité 21 lance un appel à projets, "21 solutions pour demain", afin de promouvoir les initiatives innovantes des entreprises, collectivités, associations, établissements d'enseignement et de recherche, groupements de citoyens, "en lien avec au moins l'un des sept enjeux des objectifs du développement durable proposés par l'ONU" : solidarité, santé et bienêtre, éducation, climat, biodiversité, économie responsable et villes durables. En savoir plus et candidater

Deuxième édition des Prix de l'ESS

Quatre trophées seront décernés en novembre à l'occasion du "Mois de l'économie sociale et solidaire" : cette seconde édition des Prix ESS s'adresse aux associations, coopératives, mutuelles, fondations et entreprises d'utilité sociale. Outre son "coup de coeur", le jury distinguera les initiatives les plus exemplaires en matière d'impact local, d'innovation sociale et de performance économique. Les lauréats bénéficieront d'un soutien financier (10 000€), d'un accompagnement expert de la part des partenaires du prix et d'un coup de pouce de communication (vidéo diffusée sur les réseaux sociaux). En savoir plus et participer

Les trophées 2016 des entreprises publiques locales

Chaque année, la Fédération des entreprises publiques locales (FEPL) salue "l'excellence des sociétés d'économies mixtes et autres entreprises publiques locales" avec ses "Trophées des EPL" qui récompensent "des initiatives significatives de leur performance économique, sociale et environnementale". Trois catégories sont proposées pour cette édition 2016 : développement des territoires, habitat et développement urbain, services au public. Candidatures en ligne jusqu'au 24 juin. Remise des prix le 12 octobre lors du congrès de la FEP à Marseille. En savoir plus

Le défi citoyen des quartiers

L'idée est venue d'un constat : plus de 80% d'abstention lors des dernières élections dans le quartier strasbourgeois du Neuhof ! Les jeunes du Centre social et culturel se sont tout d'abord lancés un défi à eux-mêmes : que faire, peut-être une vidéo, pour sensibiliser la population du quartier ? Et puis, de fil en aiguille, l'idée d'un "Challenge citoyen" a pris forme, à l'échelle de la ville tout d'abord, pour finalement déboucher sur un défi national lancé à tous les quartiers dits prioritaires de France ! Il s'agit notamment de distinguer l'association de quartier, "apolitique et areligieuse", qui aura fait preuve de la plus grande créativité dans ses actions de sensibilisation afin d'encourager les habitants de leurs territoires à s'inscrire sur les listes électorales et à voter aux prochaines présidentielles. Les inscriptions au Challenge seront closes le ... 14 juillet prochain ! La Marseillaise n'est-elle pas née à Strasbourg ? En savoir plus et s'inscrire

Aller prendre le train à vélo !

C'est la proposition du Syndicat des transports d'Ile-de-France qui multiplie actuellement les parkings ad hoc à proximité immédiate des gares de la région parisienne. 76 espaces sécurisés seront ainsi ouverts dès cette années en Ile-de-France, accessibles aux titulaires de la carte Navigo. En savoir plus

Quand les entreprises d'un territoire jouent elles aussi la carte de la mutualisation

L'outil mis au point par la CCI du Tarn-et-Garonne, dénommé Act'If, se diffuse progressivement un peu partout en France, avec l'ambition de stimuler l'économie circulaire dans les territoires. L'idée est toute simple : donner aux entreprises les moyens de quantifier et géolocaliser l'ensemble des potentiels et des flux d'un bassin économique, au niveau d'une intercommunalité par exemple, pour mieux envisager des solutions de mutualisation : compétences, équipements, prestations mais aussi gestion des déchets ou de l'eau, production énergétique, groupement d'achats... Il s'agit d'encourager, structurer et optimiser les solidarités et les échanges interentreprises : une démarche d'animation territoriale dans laquelle les collectivités sont appelées à jouer un rôle facilitateur. Et plus si affinité. En savoir plus

Et si votre commune générait une marque ?

Un portefeuille de marques protégées et une stratégie de produits dérivés sous licence : si, à l'image de la capitale, vous êtes tenté par une démarche de "licensing", vous lirez avec grand intérêt l'interview de Gildas Robert, responsable du département marketing et communication des marques à la mairie de Paris, réalisée par le Cercle des communicants francophones. Certes, avec l'aura initiale de ses deux marques phares, "Ville de Paris" et "Vélib", la municipalité parisienne ne part pas à l'aventure sans biscuit... Pour autant, Gildas Robert en est persuadé, l'exemple parisien devrait faire des émules : "Les collectivités locales n'ont rien à perdre et tout à gagner" dans une telle démarche qui démontre combien "la communication publique peut aussi être source de revenus". Mais attention, il ne suffit pas d'apposer votre logo sur divers gadgets et autres goodies ! Public ou privé, le "licensing" ne s'improvise pas. Lire l'interview de Gildas Robert

Où en est-on du "stationnement intelligent" ?

Les retours d'expérience dont nous nous faisons régulièrement ici l'écho sont généralement plutôt positifs... Mais il arrive parfois que le retour soit plus amer. Témoin la malheureuse expérience de "stationnement intelligent" dont la ville de Nice vient de tourner la page en décidant de remettre en place ses antiques horodateurs ! Faut-il pour autant jeter partout le bébé de la smart city avec l'eau du bain niçois ? Reste que le contre exemple méritera assurément d'être analysé pour en tirer les enseignements. Lire à ce sujet les articles du Monde et de Nice-Matin

Une crèche coopérative, gratuite et... mobile !

Spécialiste de la petite enfance, et notamment de "la garderie éphémère et gratuite", une coopérative de Montreuil intervient dans divers centres sociaux de Seine-Saint-denis et du Val-de-Marne pour permettre aux parents de réaliser leurs démarches administratives en toute quiétude. L'idée est séduisante et la demande croissante. Mais les centres sociaux ne sont pas tous équipés pour accueillir une crèche aussi éphémère soit-elle. C'est pourquoi la coopérative vient de créer Soli'Mômes, une crèche mobile aménagée dans un camion : aux normes bien attendu, elle peut accueillir une quinzaine d'enfants. Un bel exemple d'innovation sociale. Lire un article du Parisien sur Soli'Mômes et découvrir les activités de la coopérative E2S

Patriotisme et lien social

Et puisque cette chronique est mise en ligne le 8 mai, concluons sur un clin d'oeil à la commune de Sainte-Soline (Deux-Sèvres) qui, depuis trois ans, fait rimer fêtes patriotiques avec lien social ! Plutôt que de céder à la facilité du fleuriste, noble corporation au demeurant, la municipalité fait appel aux citoyens pour fleurir son monument aux morts. Chacun vient donc le matin de la cérémonie, avec les fleurs et les feuillages de son jardin ou des champs, pour confectionner non pas de simples bouquets mais de véritables gerbes, avant d'accompagner les édiles sur la place du village. L'idée n'est pas de faire des économies, assure le maire, mais bien de réunir la population dans un moment particulier de convivialité. Lire l'article de La Nouvelle-République-du-Cente-Ouest sur les gerbes citoyennes de Sainte-Soline

L'actualité territoriale innovante de la semaine 19.