Carburants alternatifs : la Poste et Engie vont coopérer pour le développement de la mobilité durable.

13 Juillet 2016, 08:15am

Publié par Territoria Le blog

Carburants alternatifs : la Poste et Engie vont coopérer pour le développement de la mobilité durable.
Réduire la pollution et les nuisances sonores dans les villes : voilà l'enjeu de la coopération nouée début juillet entre le Groupe La Poste et Engie, partenaires de Territoria, en vue d'une utilisation massive de carburants alternatifs, issus notamment de la méthanisation des déchets, moins émetteurs de CO2 et sans particule.

Philippe Wahl, Président-Directeur Général du Groupe La Poste, et Isabelle Kocher, Directeur Général d’ENGIE, ont signé un accord de coopération pour développer différents projets d’écomobilité, notamment via l’utilisation du Gaz Naturel Véhicule (GNV)*, carburant alternatif aux avantages économiques et environnementaux reconnus, et de l’hydrogène (H2), carburant d’avenir qui offre une bonne autonomie tout en n’émettant que de la vapeur d’eau.

Cet accord à l’échelle européenne porte sur une durée de 5 ans. Objectif pour le Groupe La Poste : affirmer son leadership dans le domaine de la mobilité durable en privilégiant une utilisation massive de véhicules à émissions de CO2 réduites et qui contribueront significativement à réduire la pollution et les nuisances sonores dans les villes. Ce partenariat permettra à ENGIE, à travers sa filiale GNVert, de contribuer au développement du marché des carburants alternatifs, un marché prometteur basé sur des carburants moins émetteurs de CO2 et sans particule. Il permet également de mettre en place les conditions nécessaires au développement du biométhane carburant (bioGNV), un carburant gaz naturel renouvelable issu de la méthanisation des déchets.

Le Groupe La Poste et ENGIE s’engagent parallèlement à collaborer pour mener des actions de sensibilisation et de communication conjointes relatives à l’écomobilité dans le cadre de la transition énergétique.

Déployer les véhicules propres de demain

Depuis plus de 10 ans, le Groupe La Poste est engagé dans une importante politique de développement durable et possède à ce jour l’une des plus importantes flottes de véhicules électriques au monde avec près de 30 000 véhicules : camions, voitures, quads, trois roues et vélos à assistance électrique. Egalement engagée dans une politique ambitieuse de recherche et développement afin de déployer les véhicules propres de demain, La Poste teste des voitures et vélos fonctionnant à l’hydrogène. Depuis un an, La Poste s’est aussi engagée à développer l’utilisation de véhicules au Gaz Natural Véhicule (GNV) sur l’ensemble du territoire national. Ainsi, le Groupe a déjà déployé 40 fourgons légers destinés à la livraison du dernier kilomètre de colis/express et en fera circuler une centaine avant la fin de l’année.

En tant que pionnier de la révolution énergétique, ENGIE considère le transport comme un axe majeur de développement. Le transport est responsable de 23 % des émissions de CO2 dans le monde (et même 30 % en Europe) et 95 % de l'énergie consommée par ce secteur sont issus du pétrole. La transformation vers une mobilité moins émettrice de CO2, moins polluante et plus fluide est aujourd’hui essentielle, notamment dans les villes, où vivront 3 habitants sur 4 en 2050.

Pour cela, ENGIE développe des activités de conseil en planification urbaine, des solutions pour les transports collectifs (électrification, signalisation, optimisation du service), des carburants alternatifs (dont la mobilité gaz et électrique) et des plateformes digitales pour fluidifier le trafic. Pour accélérer la pénétration des carburants alternatifs, le Groupe a notamment décidé d'investir près de 100 millions d’euros sur 5 ans pour développer la mobilité gaz pour les camions en Europe.

* Le GNV est un carburant composé à 100% de gaz naturel. Le bio GNV est un carburant composé de biométhane, un gaz renouvelable issu de la méthanisation des déchets (matières organiques).