L'actualité territoriale innovante de la semaine 38.

18 Septembre 2016, 17:00pm

Publié par Territoria Le blog

L'actualité territoriale innovante de la semaine 38.

Alors que les Trophées de l'éclairage viennent de récompenser trois réalisations à la fois esthétiques et économes, le réseau Fimbacte des professionnels du cadre de vie publie son Livre blanc 2016, mettant en partage de nouvelles initiatives exemplaires. Notre sélection hebdomadaire fait par ailleurs écho à de multiples appels à projets et contributions dans les domaines de l'Open Data, le coworking, la gestion des eaux pluviales, l'innovation périurbaine, la place de l'enfant dans l'espace public... Sans oublier un nouveau dossier consacré à la revitalisation des centres-villes et quelques belles initiatives locales comme "La boite à dons" de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Trophées de l'éclairage innovant  2016 : Lille, Amiens Métropole et la CCI du Doubs

Organisés par l'Association française de l'éclairage (AFE) et la revue ID Efficience territoriale, partenaire de Territoria, les Trophées de l'éclairage innovant ont été décernés ce jeudi 13 septembre à Lyon à l'occasion des Journées nationales de la lumière. Dans la catégorie "Eclairage public", la ville de Lille a été distinguée pour le "velum" de la rue Gambetta, dont le dispositif fait coup double, renforçant l'attractivité de l'artère commerçante avec une consommation électrique allègée de 60 % !  Côté "Mise en valeur du patrimoine", Amiens Métropole a retenu l'attention du jury pour l'illumination de la place Alphonse-Ficquet dont l'esthétique, notamment autour de la grande verrière, rime également avec sobriété énergétique. Enfin, pour le trophée "Eclairage intérieur", les membres du jury ont craqué pour le parti pris "technique, fonctionnel, novateur et identitaire" de la salle de conférence Jean Michel de la CCI du Doubs, des lumières "poétiques" qui entendent "relier les utilisateurs aux caractères du département". En savoir plus

Innovation et cadre de vie : le livre blanc de Fimbacte

Réseau des professionnels du cadre de vie (collectivités, habitat social, maîtres d'ouvrage, organisations professionnelles, aménageurs, architectes, urbanistes, paysagistes, etc.), Fimbacte - partenaire de Territoria - vient de publier un nouveau livre blanc mettant en lumière cinq projets lauréats des Trophées 2016 du cadre de vie. "Aujourd'hui", note Hedwige de Penfentenyo, directrice-fondatrice de Fimbacte, "pour répondre aux enjeux socio-économiques de notre planète, une mobilisation exceptionnelle des professonnels et de la société civile accélère le lancement de nouveaux process. La demande est forte, start-ups et entreprises s'unissent pour transformer notre quotidien aux couleurs d'une innovation toujours plus opérationnelle". Il en va ainsi de l'écoquartier Allar aménagé par Eiffage Immobilier à Marseille, de la route solaire Wattway conçue par Colas, de la maquette numérique proposée par Architecture Pelegrin/Lair &  Roynette pour faciliter la rénovation égergétique de la Tour Montparnasse, de l'opération 360° développée par Bouygues Immobilier pour les visites immersives des futurs logements d'Ermont, et du "Pack écoConfortique" proposé par Butagaz. Accéder à la collection des Livres blancs de Fimbacte

Appel à contributions pour les prochaines Assises du coworking à Lyon

Nous nous sommes faits à plusieurs reprises l'écho ici de ces réseaux émergeants qui, le plus souvent avec le soutien de collectivités, en ville comme en milieu rural, mettent en partage locaux et outils de travail mais aussi - et peut-être surtout - "échanges, liens, projets et collaborations professionnelles". Alors que ce mouvement n'existait quasiment pas en France voilà seulement cinq ans, il ne cesse de se développer et, avec lui, "une nouvelle forme d'organisation collaborative du travail". Qu'en est-il précisément, quels en sont les leviers, les freins, les perspectives ? Les premières assises du coworking proposées le 3 février 2017 s'appuieront sur le retour d'expérience des pionniers et des porteurs de projets pour brosser un état des lieux et tenter de percevoir comment le phénomène est suceptible d'évoluer dans les années à venir. Dans cet esprit, le réseau Coworking Grand-Lyon lance un appel à contributions à l'ensemble des parties prenantes (coworkers, élu.e.s, universitaires, entreprises, syndicats, associations, services publics) pour construire le programme de cette journée d'échanges et de réflexion à partir des propositions des acteurs de terrain, "celles et ceux qui, au quotidien, font et pensent le coworking".  Les propositions sont accueillies jusqu'au 5 octobre. En savoir plus et contribuer

Gestion des eaux pluviales : les Trophées Novatech 2016

Les Trophées Novatech visent à récompenser les acteurs de l'aménagement et de l'urbanisme pour des opérations d'aménagement ou des stratégies d'agglomération exemplaires en matière de gestion des eaux pluviales. Parmi les lauréats 2016 distingués cet été à Lyon lors de la 9e conférence des acteurs de l'eau, l'opération de rénovation urbaine des Mureaux dans les Yvelines a retenu l'attention du jury pour sa "gestion intégrée des eaux pluviales au service d'une rénovation urbaine d'envergure et de qualité". Mais la gestion durable des eaux puviales ne s'envisage pas seulement dans de grands projets d'urbanisation : à travers les opérations d'Asnières-sur-Seine et Fourqueux, le coup de coeur du jury a ainsi voulu montrer la pertinence d'une gestion "à l'échelle de microprojets dans la ville"Découvrir les 10 finalistes et les 4 lauréats 

Les premiers Trophées de l'Open Data pour les territoires

Au-delà de l'obligation voulue par le législateur, l'ouverture des données publiques peut-elle être un levier d'innovation ? De nombreuses collectivités en ont fait le pari, en lien avec les organisations citoyennes et le tissu économique local. Donner de la lisibilité à ces multiples initiatives et les mettre en partage : voilà l'objectif des premiers Trophées de l'Open Data pour les territoires proposés par La Gazette des communes et l'association Open Data France. Le concours s'adresse aux "collectivités locales, administrations d'Etat, établissements publics, collectifs citoyens et associations ayant entrepris des initiatives de valorisation des données publiques". Les candidatures sont attendues avant le 14 octobre. Le palmarès sera dévoilé dans le cadre du Forum numérique des collectivités locales, le 17 novembre à Paris. En savoir plus et candidater

Lancement du Prix de l'innovation périurbaine

Proposition du ministère de l'Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, à travers son Lab Périurbain, le Prix de l'innovation périurbaine entend notamment "contribuer à faire du périurbain un espace plus accueillant et solidaire, plus accessible, mieux aménagé, plus dynamique et économe en ressources". Dans cet esprit, il récompensera les "initiatives exemplaires" dans cinq catégories : Vivre ensemble, cohésion sociale et culture ; Mobilités, services au public et outils numériques ; Usages des sols, modes d'habiter et transition énergétique ; Emploi, développement économique et modes de travail ; Gouvernance, démocratie locale et participation citoyenne. Les candidatures sont attendues en ligne avant le 30 septembre. Les distinctions seront décernées lors de la Semaine de l'innovation publique prévue du 14 au 20 novembre. En savoir plus et candidater 

L'appel à projets de "La rue aux enfants"

La ville de Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne) a reçu le label "La rue aux enfants" pour son action proposée début septembre sur la citoyenneté et la sécurité routière. L'occasion de revenir sur l'appel à projets lancé par le collectif associatif qui, par son label, entend valoriser les initiatives des collectivités et des associations pour "redonner à l'enfant une place plus importante et reconnue dans l'espace public" et, d'une manière plus générale, "promouvoir un meilleur partage de la rue par des usagers de tous âges". En savoir plus sur l'initiative de Roissy-en-Brie et sur le collectif "La rue aux enfants"

Mont-de-Marsan, lauréate du Grand Prix de la revue des collectivités locales

"Rendre les rivières aux habitants". C'est une opération d'envergure qui, sur plus de 5 hectares, avec l'ambition de "Mettre en valeur des rivières et des espaces publics de Mont-de-Marsan", vient de se voir décerner le Grand Prix de la revue des collectivités locales organisé en partenartiat avec l'association Villes de France. Parmi les autres lauréats, les "Monuments communiquants d'Antibes", déjà récompensé par un Territoria d'argent en 2015. Découvrir l'ensemble des lauréats et en savoir plus sur l'opération de Mont-de-Marsan

"Créer les centres-villes et les bourgs de demain" : un dossier de la revue Maires de France

"Il n'y a pas de recette miracle pour revitaliser un centre-ville". Le dossier de la revue Maires de France, dans son numéro de septembre, se fait notamment l'écho du dispositif expérimental "Les démonstrateurs" mis en place par la Caisse des dépôts, aux antipodes du "plan type pour tout le monde". Il s'agit plutôt, au regard d'un diagnostic territorial spécifique, de "co-construire des solutions sur mesure". Ce "laboratoire territorial" vise à "tester des méthodes et des propositions nouvelles" en les concentrant sur dix sites : Cahors, Châlons-en-Champagne, Lunéville, Miramas, Nevers, Perpignan, Vierzon et Fort-de-France en Martinique. Car "chaque commune est unique et les solutions doivent être adaptées au tissu local". Lire le dossier de Maires de France

Pays de brest : Eau de Ponant en ligne avec ses abonnés

Bien plus qu'un nouveau site Internet : Eau du Ponant, opérateur public de l'assainissement et de la distribution de l'eau pour un tiers de la population du Finistère, est plus que jamais en ligne avec ses 83 600 abonnés dont toutes les démarches peuvent désormais être dématérialisées. Abonnements, résiliation, demande de raccordement, information sur la qualité de l'eau et sur les travaux en cours, historique de consommation et même relevé de compteur. En savoir plus

Pollution de l'air : une BD pour sensibiliser écoliers et collégiens

Le déclic est venu d'un appel à "Grande cause régionale" lancé début 2015 par le département santé du Conseil régional d'Ile-de-France : pour l'association France Nature Evironnement (FNE) d'Ile-de-France, il était d'autant plus important d'agir qu'un sondage IFOP révèle que la pollution de l'air n'est pas (encore) au nombre de préoccupations majeures des Franciliens... D'où l'idée d'une BD, "L'air en bulles", véritable outil pédagogique à destination des écoliers et des collégiens. Pics de pollution, pics de consommation énergétique, véhicules électriques, autopartage, bombes aérosols, allergies aux chats, aux acariens, aux moisissures, compostage, pesticides... toutes les pollutions et les moyens de les éviter sont abordés ici de façon à la fois sérieuse et drôle. La BD va être diffusée auprès de quelque 5000 directeurs d'école et principaux de collège, ainsi qu'aux 1200 maires d'Ile-de-France. En savoir plus dans le Journal des communes

Addictions sur le lieu de travail : le "serious game" de la MNT

Quid de la consommation d'alcool, de canabis et autres substances spychoactives sur le lieu de travail ? Pas de tabou pour la Mutuelle nationale territoriale  (MNT) qui propose un "serious game" comme ressort à la fois "sérieux et ludique" pour l'animation de séances de sensibilisation conduite par l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA). Ce support innovant propose aux participants huit scenarios différents dans lesquels ils sont invités à incarner un agent (ou un décideur) de la fonction publique territoriale. Le jeu a vocation de dépasser les freins et les replis liés aux vécus personnels pour mieux "libérer la parole" et favoriser les échanges nourris d'informations et de conseils pratiques. En savoir plus et découvrir la vidéo de présentation du jeu

La "boite à dons" de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

On connaissait déjà les "boites à lire", voici la "boite à dons" expérimentée cet été à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée) ! Le principe est le même : un petit kiosque où on dépose et on se sert librement, dans un esprit de partage. Ici, chacun peut déposer des livres mais pas seulement. Tout objet (en bon état) peut y trouver une nouvelle vie ! Du DVD au petit électroménager, le turn over a été de plus de 90% en aout et septembre. Une vraie réussite. Au point que la ville, qui accompagne cette heureuse initiative, a décidé de prolonger l'expérience cet hiver, en prenant soin de protéger la "boite à dons" des intempéries. A suivre.  En savoir plus sur le site du journal Ouest-France