Prix Territoria : et voici le palmarès de l'édition 2016 !

12 Octobre 2016, 17:36pm

Publié par Territoria Le blog

Prix Territoria : et voici le palmarès de l'édition 2016 !

17 trophées d'or, 15 d'argent, 9 de bronze et un Prix spécial du jury : la promotion 2016 du Prix Territoria montre une nouvelle fois combien l'innovation est "dans l'ADN" des collectivités, urbaines comme rurales, de la Ville de Paris à la commune d'Ayen en Corrèze (740 habitants), en passant notamment par le département de Seine-Saint-Denis... La cérémonie de remise des trophées aura lieu le 23 novembre dans les salons de Boffrand du Sénat.

 

A l'unanimité ! La candidature de la ville d'Autun, avec son opération "Venus d'ailleurs", a été une des belles surprises de cette édition 2016. Sous le charme de ces attachantes "mémoires en migrance", fil conducteur d'un projet conduit avec autant de rigueur scientifique que de sensibilité, le jury lui a décerné son Prix spécial.

"Fiers de vivre ensemble sur notre territoire"

C'est une aventure humaine de longue haleine qui est ainsi récompensée. Lancée au début des années 2010, par la ville d'Autun et la Maison du patrimoine oral de Bourgogne, elle s'est d'abord concrétisée par la publication d'un livre autour des témoignages de douze habitants originaires du Portugal, du Maroc espagnol, d'Algérie, d'Italie, de l'ex-Yougoslavie, de Turquie, de Tunisie...

"Quittant leurs contrées méditéranéennes dans les décennies 50 à 70 pour un nouvel horizon, apportant avec eux leur langue, leur culture, leurs souvenirs, par choix ou bien par raison, ils ont bravé les épreuves pour construire ici", souligne Rémy Rebeyrotte, maire d'Autun, président de la communauté de communes de l'Autunois, "une vie de famille tout en relevant le défi de l'intégration et de l'adaptation".

"Trop souvent incompris", note encore Rémy Rebeyrotte, "parfois stigmatisés par ignorance et méconnaissance, nous leur devons pourtant, aux côtés des Autunois de souche, la richesse et la diversité des valeurs qui font que nous sommes fiers de vivre ensemble sur notre territoire".

Dans la lancée du livre, accessible en ligne, l'aventure s'est poursuivie avec des expositions, des rencontres et même un récent film. Le projet se prolonge aujourd'hui, avec le même enthousiasme, le même sérieux, autour des générations nouvelles d'Autunois venus d'ailleurs...

Des "Territoria d'or" reflets de la diversité de l'innovation publique locale

  • Avec un objectif de 100 ha de murs et terrasses végétalisés d'ici 2020, l'opération "Tous Parisculteurs" portée par la Ville de Paris s'est imposée dans la catégorie Aménagement de l'espace public/Urbanisme.

  • ​​​​Située dans la métropole de Lyon, la Ville de Caluire-et-Cuire s'est distinguée dans la catégorie Civisme-Citoyenneté avec l'originalité de son service civique communal qui se traduit par l'engagement bénévole des jeunes dans des missions citoyennes actives et, in fine, par l'accompagnement des jeunes titulaires du "brevet citoyen" dans un de leurs projets personnels.

  • Le volontarisme dans la lutte contre les incivilités du quotidien n'empêche pas l'humour décoiffant : témoin la récente compagne "pollueur-payeur" de la Ville de Bourgoin-Jallieu récompensée dans la catégorie Communication.

  • Des parcours culturels sont proposés dans les musées parisiens aux jeunes des établissements d'aide sociale à l'enfance (ASE) du Département de Paris : une "Passerelle des arts" saluée dans la catégorie Culture

  • Première expérience réussie et reconduite pour la Ville d'Onet-le-Château (Aveyron) dont le dispositif d'accompagnement des demandeurs d'emploi de plus de 26 ans a marqué le jury dans la catégorie Développement local.

  • Avec l'opération "Paris Commerce Energie", lauréate dans la catégorie Développement durable, la Ville de Paris propose actions et bonnes pratiques aux commerçants, souvent locataires, pour améliorer leur bilan énergétique en fonction des spécificités de leur métier.

  • Pour la Ville d'Elancourt, il ne s'agit pas seulement de pourvoir à l'équipement numérique des établissement scolaire : le jury a été sensible au volontarisme d'un véritable "programme pluriannuel d'éducation au et par le numérique pour une vraie égalité de chance" dans la catégorie Efficience numérique.

  • Dans le domaine de la Prévention, la Ville d'Agde (Hérault) s'est imposée avec ses "Graines de médiateurs" dont l'expérience dans une école d'un quartier prioritaire sera progressivement généralisée pour former éducateurs et enfants volontaires à la résolution des conflits et des comportements incivils ou violents.​​

  • Dans un contexte où l'argent public est de plus en plus compté, la Ville de Saint-Cloud a décidé d'associer la population dans les choix des projets prioritaires et des économies à réaliser. Dans la catégorie Gouvernance, le jury a particulièrement apprécié la méthodologie de cette consultation participative.

  • Si les jardins partagés ne sont pas nouveaux, la "Boite à jardiner" de Saint-Louis (Haut-Rhin), conçue par un groupe de travail transfrontalier (France, Allemagne, Suisse) est particulièrement originale et méritait un coup de chapeau dans la catégorie Lien social.

  • En matière d'Optimisation des ressources, le schéma de mutualisation proposé par la Métropole de Bordeaux à ses 28 maires a retenu l'attention du jury : une mutualisation à la carte, à la fois dans le périmètre (130 activités) et dans le calendrier (trois cycles d'intégration possibles).

  • Dans le même esprit, dans la catégorie Pilotage/Evaluation, le jury a voulu saluer le vaste chantier de "relecture transversale des politiques publiques" conduit conjointement par la Ville d'Angers et la communauté urbaine Angers Loire Métropole et leur CCAS.

  • La démarche de marketing territorial de la Ville d'Albi a été recompensée dans la catégorie Patrimoine/Vie des territoires, pour sa large implication des acteurs citoyens, culturels, associatifs et économiques du territoire, notamment à travers son réseau d'ambassadeurs.

  • Dans la catégorie Qualité de vie, la Ville de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) s'est distinguée par son opération "Activités physiques et sportives sur ordonnance", conduite en lien avec l'Agence régionale de santé de PACA et en partenariat avec les acteurs locaux de la santé et du sport.

  • Grâce à "Head Pilot", une technologie développée localement, la Région Normandie a rendu son site Internet accessible aux personnes handicapées moteur ne pouvant utiliser ni clavier ni souris : une initiative appelée à de nouveaux développements récompensée dans la catégorie Services à la personne.​

  • La Métropole de Nantes a séduit le jury, dans la catégorie Actions en faveur des enfantsavec l'expérimentation d'une méthode de consultation des enfants et des adolescents invités à participer au Plan paysage et patrimoine de leur quartier.

  • Enfin, comment sensibiliser des écoliers aux économies d'énergies ? Avec l'opération "Moins de gaspillage, plus de coloriage", lauréate du Prix spécial Territoria/Ecomaires, la Ville de Castres engage les enfants à travers une charte à être plus responsables mais aussi plus solidaires : les kWh économisés du fait de leur effort collectif permettent d'offrir des cahiers de coloriage aux enfants malades hospitalisés au centre hospitalier intercommunal Castres-Mazamet.

Nous donnerons la parole ces prochaines semaines aux acteurs locaux de ces différentes initatives exemplaires, ainsi qu'aux porteurs de projets récompensés par des Prix Territoria d'argent et de bronze.

Pour en savoir plus : 

> Accéder à l'ensemble du palmarès du Prix Territoria 2016

> Ecouter une émission de la radio associative RCF consacrée au projet "Venus d'ailleurs, mémoires en migrance d'habitants de la Ville d'Autun" (27 mn)

 

Le jury du Prix Territoria a été particulièrement sensible aux "Mémoires en migrance des habitants de la ville d'Autun" et lui a délivré son Prix spécial. Une opération exemplaire pour "créer du lien et de la confiance" autour des "histoires de vie" de celles et ceux qui sont "venus d'ailleurs".

Le jury du Prix Territoria a été particulièrement sensible aux "Mémoires en migrance des habitants de la ville d'Autun" et lui a délivré son Prix spécial. Une opération exemplaire pour "créer du lien et de la confiance" autour des "histoires de vie" de celles et ceux qui sont "venus d'ailleurs".