Alpes Maritimes: "Protection des mineurs contre la radicalisation" Territroria d'argent 2016

5 Juillet 2017, 16:41pm

Publié par Territoria Le blog

Alpes Maritimes: Protection des mineurs contre la radicalisation

Véronique Depré, directrice générale adjointe charge des solidarité au département des alpes maritimes, Samu Cheneti, coordinateur auprès de la DGA, Christine Texerat, adjointe à la DGA

"Nous avons travaillé sur un plan de lutte contre la radicalisation des jeunes. Lancé en février 2015 à la suite de nombreux incidents et du constat qu'un nombre important de jeunes sont susceptibles de partir pour le Djihad. Nous avons souhaité réagir, à la fois en terme de prévention, et de protection et d'accompagnement de ces jeunes.(...). Après un peu plus d'un an d'activité, nous avons identifiés comme possiblement radicalisés  235 jeunes, autant de filles que de garçons. Tous font l'objet d'un suivi.(...).

Notre première action a été de mettre en place une coordination très étroite avec les services de l'Etat (Police, gendarmerie et renseignements) et l'inspection d'académique. Nous avons ainsi pu croiser nos informations de manière à agir le plus en amont possible.

...La seconde partie de notre action a été l'accompagnement. Dans le cadre de nos dispositifs de protection de l'enfance, et face à des situations préoccupantes, nous avons associé les parents, et l'ensemble des familles, à ces dispositifs d'accompagnement pour apporter  une réponse graduée à  ces jeunes en difficultés.  Dans certains cas des partenaires extérieurs ont été sollicités pour un suivi à plus long terme.

...Actuellement 17 jeunes font l'objet de ce dispositif et bénéficient de ce parcours très accompagné dans  le cadre de la protection de l'enfance qui est de la compétence du département.

...Le suivi de notre action fait l'objet de réunions hebdomadaires auxquelles sont associés tous nos partenaires : la préfecture (police, gendarmerie et renseignements),  l'éducation nationale, la justice et le monde associatif. Nous action s'inscrit tout à fait dans un dispositif d'intérêt national".


Voir sur le site www.territoria.asso.fr la fiche de cette initiative, Territoria d'argent 2016 domaine "Gestion des risques".

Les smart cities ne suffiront pas à sauver le monde : retour sur le 1er apéro-atelier Source : www.la27eregion.fr

Les smart cities, d’accord, mais connaissez-vous les campagnes astucieuses ?
C’est sous une chaleur intense qu’une trentaine de participants s'est saisi de ce sujet lors d’un apéro-atelier proposé par
Plausible Possible et la 27e Région. Que deviendront les campagnes lorsque que le dernier médecin sera parti ? Quand le pouvoir des villes aura dépassé celui de l’Etat ? Après avoir débattu et tiré les fils de ces questions volontairement provoquantes, nous avons profité de la présence du géographe Patrick Caron pour faire dialoguer deux ouvrages collectifs : Des territoires vivants pour transformer le monde et Les Villages du Futur. Retour sur une soirée riche en débats et en perspectives. 

 

 

La smart city selon André Santini Source « Regards sur le Numérique », RSLN Mag, édité par Microsoft

 

La smart city est une notion, un concept, qui est au carrefour de trois bouleversements majeurs du début du XXIème siècle :

  • La révolution urbaine (rappelons que le nombre de citadins aura doublé dans moins de 30 ans) ;
  • La transition numérique, qui ouvre des perspectives inédites dans tous les domaines ;
  • Et le défi climatique, qui impose aux villes une autre mutation.

Ce que je cherche à démontrer, à mon modeste niveau, c’est que la smart city se traduit dans la vie quotidienne par de réelles améliorations. Si nous parvenons à réduire nos consommations énergétiques, à fluidifier les déplacements, à faciliter les démarches administratives, à vivre dans un environnement assaini, connecté et moderne, nous aurons atteint notre objectif.

 

Le département du Val-d'Oise et l'Essec Business School lancent une formation en ligne ouverte à tous (MOOC) sur l'innovation publique et la « pensée design ».

Ouverte le 19 juin sur la plateforme Coursera, la formation s'adresse à ceux qui travaillent dans le secteur public ou en lien avec lui : étudiants en sciences politiques, en management public ou en école d'ingénieur ainsi que les collaborateurs et salariés des collectivités et des administrations publiques. « Le département a nourri le MOOC avec des témoignages de nos services qui seront diffusés aux participants », précise Arnaud Bazin, président du conseil départemental du Val-d'Oise.

Au terme de quatre modules - réalisables sur quatre à huit semaines -, les participants seront aptes à définir ce que sont les innovations publiques, sociale et territoriale afin de coordonner un projet. Une certification est accordée après la validation de plusieurs quiz.

À noter

L'Association des maires de France a créé des MOOC pour les élus et techniciens, disponibles sur le site mairie2000asso.fr. Ils sont intitulés « la commande publique autrement », « la voirie communale et intercommunale », « la gestion de l'eau et des milieux aquatiques ».

Agence du numérique - Services et usages numériques des territoires : premier bilan de la concertation. Source : www.caissedesdepotsdesterritoires.fr

 

L'Agence du numérique vient de publier une synthèse de la première phase de la concertation en ligne sur la rédaction du document-cadre "Orientations nationales pour le développement des usages et des services numériques dans les territoires". [...] Les sujets abordés se concentrent sur la méthodologie de l'action des collectivités dans le domaine des services numériques, mais aussi de la formation et de l'appropriation des usages par les acteurs locaux, particuliers et entreprises : enjeux rassemblés sous le vocable de médiation numérique. Les contributeurs (consultants, associatifs, agents territoriaux) insistent sur l'importance d'une gouvernance large "pour animer la stratégie numérique" ; une transversalité qui se traduirait aussi en interne dans les collectivités, avec un fort rôle d'impulsion de la direction générale des services, et une équipe de projet désîlotée. Pour assurer cette gouvernance large, il faut aussi former largement aux enjeux numériques : les agents territoriaux, mais aussi les élus, parfois distancés par les mutations technologiques. [...]

Trier ses déchets : question de motivation ou de logistique ?

Source : La conversation, Fanny Reniou, Maître de conférences, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC), Aurélien Rouquet, Professeur de logistique et supply chain, Neoma Business School, Elisa Monnot, Maître de conférences, Université de Cergy-Pontoise

Selon les chiffres de l’Ademe, 28 tonnes de déchets sont produites en France chaque seconde et le service public de gestion des déchets aura coûté en moyenne 89 euros par habitant en 2012. Sur le plan environnemental, le tri des déchets permet d’économiser les ressources naturelles et de limiter les pollutions. Sur le plan économique, il permet de limiter les frais de gestion liés au traitement des ordures. Pour les déchets ménagers (354 kilos par personne) : résidus alimentaires, emballages, bouteilles, cartons, papiers et journaux, seuls 23 % sont triés, alors que l’objectif est d’atteindre d’ici 2020 les 50 %.

Les inégalités territoriales en France: source LOCALTIS

«LE 22 À ASNIÈRES» TOUJOURS D'ACTUALITÉ En 1955, l'humoriste français Fernand Raynaud présente un sketch dénonçant les inégalités territoriales. Plus de soixante ans après, et en dépit des changements dans l'organisation du territoire français, le système qui les engendre demeure-t-il ?

Lire l'article de Gérard François DUMONT

L'association des administrateurs territoriaux de France (AATF) en congrès à Paris

L'Association des administrateurs territoriaux de France (AATF) tient congrès à Paris les 3 et 4 juillet, dans un contexte d'incertitude sur le futur proche des collectivités tout comme des hauts fonctionnaires. L'association, qui renouvelle son bureau, entend offrir une image innovante et constructive de la haute fonction publique territoriale, tout en restant vigilante sur la place accordée aux administrateurs territoriaux dans les sphères de décision.

"Service public 3.0" : le thème du congrès de l'AATF donne le la. Il s'agit, pour l'Association des administrateurs territoriaux de France, d'attester du dynamisme de la haute fonction publique territoriale et de sa capacité à anticiper les innovations de demain.

 

Dates à retenir

http://zrjy.img.ca.d.sendibm2.com/7say5cbxlfe.jpg

17e édition de la Conférence des Villes :  

Rendez-vous incontournable de la rentrée politique, la Conférence des Villes aura lieu le mercredi 20 septembre prochain à l'Hôtel de Ville de Paris, sur le thème « territoires solidaires : des projets aux actes ».

N'attendez plus, les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes sur www.conferencedesvilles.com

 

Sommes-nous prêts à innover ?
• 6 juillet à Marseille •

Une rencontre organisée par l'AATF, l'AITF et le CNFPT, sur les défis des managers territoriaux en PACA.
On y sera ! 
http://paris.ouisharefest.com/


MOOC innovation publique et pensée design
• démarrage le 17 juillet •
Le MOOC lancé par le Département du Val d'Oise et l'ESSEC, avec un peu de nous dedans, est ouvert ! Inscription : https://fr.coursera.org/learn/innovation-publique-pensee-design

Les premières « Rencontres finances publiques de France urbaine », un rendez-vous à inscrire sur votre agenda ! Les « Rencontres finances publiques de France urbaine » se tiendront le 12 juillet prochain en matinée à la Maison de la Chimie, 28 rue Saint-Dominique - 75007 Paris. Inscription gratuite et obligatoire : l.faure@franceurbaine.or

Equilibrer les territoires sources: http://www.lesepl.fr/result_actu.php?ID=9174#.WV-2u0dSBPY

Capitale mondiale du vin, Bordeaux sera aussi, pour 3 jours, la capitale des Entreprises publiques locales. Du 10 au 12 octobre 2017, élus, dirigeants, cadres et partenaires des Epl sont invités à participer aux débats, rencontres et visites organisés autour du thème principal : équilibrer les territoires.

Commenter cet article