L'actualité innovante de la semaine 28: Citoyenneté, Moocscic, Formation à l'innovation publique,

1 Août 2017, 09:31am

Publié par Territoria Le blog

Le mois de la citoyenneté et de la république

à Montélimart

 

L'actualité innovante de la semaine 28: Citoyenneté, Moocscic, Formation à l'innovation publique,

Karim Oumeddour, maire adjoint délégué à la Jeunesse et aux Sports et vice-président de Montélimar agglomération

"Le mois de la citoyenneté a pour but de créer un rendez-vous pendant lequel toutes les initiatives réalisées par les établissements sont mises en lumières au niveau de la ville. Enfants et ados, fin d'école primaire et collégiens, membres du conseil municipal des jeunes, ils ont réalisé des expos, des actions de médiation entre eux, des tables rondes, etc. pour partager et échanger sur ce qui se fait dans la ville et s’impliquer dans le cadre de vie de leur territoire". 

Evénement phare : le Tournoi de la République. Porté par l'agglo, le Tournoi est un moyen de mobilisation ludique pour sensibiliser aux valeurs de la République, à ce qu'est une collectivité, aux associations et à leurs actions ; pour éveiller, susciter des vocations d’engagement. Il est important de rappeler les valeurs de la République. Il faut continuer, persévérer, rien est acquis, et quand on associe les personnes, qu’elles soient jeunes ou moins jeunes, en général, ça fonctionne. C’est aussi dire à ces jeunes : on a envie de prendre en compte vos souhaits, vos envies, pour que vous puissiez mieux vous épanouir. »

« Le mois de la Citoyenneté et le Tournoi de la République », lauréats du Territoria de Bronze Civisme/Citoyenneté 2016, sont à découvrir sur le site www.territoria.asso.fr, rubrique « innovations par domaine ».

La géopolitique et le sacré

Gérard-François DUMONT, interview Samuel PRUVOT 17 mai 2017 © Diploweb.com.

 

Une lecture géopolitique de l’installation d’E. Macron à la présidence de la République.

Le recteur Gérard-François Dumont faisait partie des 400 invités à la cérémonie qui s’est déroulé le dimanche 14 mai 2017 dans la salle des fêtes de l’Elysée pour l’installation du nouveau président de la République française Emmanuel Macron. Il précise les caractéristiques de cette cérémonie et montre combien son objet est d’exercer des effets géopolitiques internes et externes.

Pour l’accès à l’article complet : http://www.diploweb.com/spip.php?article1737

 

Les chiffres clés 2017 des collectivités territoriales

Moins de collectivités et des effectifs en légère baisse (hors contrats aidés)

Nombre de communes par taille

 

  • En 2 ans, 1 760 communes ont fusionné, d’où 1 200 communes de moins
  • 1 266 groupements à fiscalité propre regroupent 35 411 communes.
  • 1,984 millions d’agents dans la FPT (dont 1,472 millions de titulaires) : moins 0,3% (inédit)

Création d'une banque de l'innovation sociale
L'élaboration d'un moteur de recherche destiné à faire remonter toutes les innovations repérées sur les territoires impliquerait d'ores et déjà 60 partenaires et pourra bientôt s'appuyer sur quelques 150 organisations nationales et 80 structures locales, selon Emmanuel Dupont, Responsable de l'animation scientifique et stratégique au CGET. 

Cette "banque de l'innovation sociale" devrait voir le jour d'ici la fin de l'année sous l'impulsion du CGET et de la Fonda.

Parmi ces partenaires : Animafac, le Comité 21, Décider ensemble, Territoria, l'Union nationale des acteurs et des structures du développement local (Unadel), Résolis, Reporters d'espoir…

 
Lauréate du deuxième appel à projets "Entrepreneurs d'intérêt général" du Programme d'investissement d'avenir (ce qui permettra le recrutement de deux développeurs pour la plateforme), la démarche portée par le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) et la Fonda aurait été également plébiscitée par le groupe de travail "innovation" de la Conférence nationale des territoires.
Le projet est actuellement animé par deux chargés de mission (au CGET et à la Fonda) ; l'objectif est de pouvoir créer deux postes de façon pérenne pour animer le réseau à partir de 2018. Le comité de pilotage devrait intégrer dès septembre d'autres partenaires, dont la Délégation interministérielle à l'économie sociale et solidaire (Diess) et l'Avise.

 

Tant d'acteurs parviendront-ils à se mettre d'accord sur une approche commune de l'innovation sociale ou territoriale ?

 

Là n'est pas l'enjeu, pour Emmanuel Dupont. "Dès le départ, le parti pris a été de ne pas avoir une définition précise de l'innovation", explique-t-il. "Notre idée est de donner à voir une France des territoires extrêmement dynamique, à travers une grande diversité d'actions : de la bonne pratique locale à la démarche totalement inédite."
La future plateforme prendra la forme d'un moteur de recherche qui fera remonter le contenu – fiches ou autres descriptifs d'actions locales - des différents sites partenaires, chaque partenaire continuant à travailler en toute autonomie selon son identité et ses objectifs.

La banque de l'innovation territoriale visera l'exhaustivité, afin de "valoriser le travail des uns et des autres" et de proposer "une vision plus large, consolidée".

L'actualité innovante de la semaine 28: Citoyenneté, Moocscic, Formation à l'innovation publique,

Un langage clair, ça simplifie la vie!

Le 1er octobre 2016, une circulaire cosignée par Annick GIRARDIN, alors ministre de la Fonction Publique Territoriale, et André VALLINI, alors secrétaire d'Etat au développement et à la Francophonie, avait rappelé que l'administration était garante de l'emploi de la langue française et que trop de termes étrangers étaient utilisés dans les notes, courriers, colloques et autres supports de communication écrite ou orale.

Circulaire de la Ministre de la FP sur la langue française Fichier PDF - 2.27 Mo

Par ailleurs, le SGMAP (secrétariat général à la modernisation de l'action publique) a entrepris de simplifier les démarches administratives mais aussi de les rendre compréhensibles par tous, trop de courriers, de formulaires et d'imprimés étant rédigés dans un jargon qui peut générer l' incompréhension par l'usager et une perte de temps, pour lui comme pour l'administration

Trois outils sont à disposition:

Le Lexique des termes administratifs: 4000 mots ou expression obscurs ou ambigus expliqués et accompagnés de propositions de reformulation.

Le Guide pratique de la rédaction administrative: des conseils sur la présentation et la rédaction des courriers, avec des exemples de lettres.

Le guide de la dématérialisation des formulaires: déjà disponibles pour la plupart en téléchargement sur internet et bon nombre à compléter en  ligne.

http://modernisation.gouv.fr/les-services-publiques-se-simplifient-et-innovent/par-des-services-numeriques-aux-usagers/un-langage-clair-ca-simplifie-la-vie

Quésaco ?

https://pbs.twimg.com/media/DDPpQtkXsAETz58.jpg

 

Les SCIC

Créée par la loi 2001-624 du 17 juillet 2001, la SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) rassemble toutes les personnes intéressées, physiques ou morales, de droit privé ou de droit public, autour d’un projet commun.

Pour se constituer une Scic doit obligatoirement associer
*    des salariés (ou en leur absence des producteurs agriculteurs, artisans…),
*    des bénéficiaires (clients, fournisseurs, bénévoles, collectifs de toute nature, …),
*    un troisième type d’associé (entreprise privé, financeurs, association, …).
Les collectivités territoriales, leurs groupements et les établissements publics territoriaux peuvent devenir associés et détenir jusqu’à 50 % du capital.

 

Le conseil, la formation, les prestations pour les entreprises et les collectivités concentrent près d’un tiers des Scic. Suivent le commerce et la restauration, les services, la culture, les médias, le patrimoine, le tourisme, le sport et l’animation ; également les énergies renouvelables et l’environnement.  

« Quand elle participe à une Scic, la collectivité agit aux côtés d’autres acteurs locaux pour améliorer la qualité et l’efficience de la décision publique, contribuer à sa légitimité et renforcer la cohésion sociale et économique du territoire », estime Adelphe De Taxis du Poët, responsable innovation sociale de la Confédération générale des Scop. Elle peut également soutenir l’émergence de nouvelles activités sur son territoire.

 

  • Sur une commande du CNFPT, la Confédération Générale des Scop a créé un Mooc sur les relations entre Scic et collectivités.

Cette formation à distance présentera les contours du statut Scic, les bases requises pour établir des relations contractuelles entre Scic et collectivités ou organiser l’entrée au capital de ces dernières. Elle permettra de construire sur un territoire une stratégie globale et cohérente en faveur des Scic en montrant ce qu’elles peuvent apporter.

Les inscriptions sont ouvertes et gratuites sur la plateforme FUN, pour une première session à la fin du mois de septembre.

Pour en savoir plus : http://www.les-scic.coop

Quésaco ? (2)    LE DcANT

Le Programme de Développement concerté de l’Administration numérique territoriale (DcANT) est le programme conçu en partenariat avec le Secrétariat Général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) et les associations de collectivités territoriales.

 

Le SGMAP et les collectivités territoriales se sont accordés autour de 4 axes majeurs de développement :

  • utiliser le levier numérique dans l’amélioration des relations entre les collectivités mais aussi entre les collectivités et l’Etat,
  • simplifier la relation avec les usagers puisque le numérique fluidifie les rapports entre administrations, usagers, associations et entreprises d’un territoire,
  • résoudre la problématique de l’archivage électronique, enjeu fondamental quand les différentes administrations se dématérialisent,
  • développer des écosystèmes numériques territoriaux, le numérique permettant de travailler ensemble pour proposer des services innovants et de qualités aux habitants et aux usagers.

 

Les collectivités sont engagées, chacune à leur rythme, dans quatre chantiers :

  • la dématérialisation, avec toutes les dimensions réglementaires et un calendrier à respecter,
  • le développement des services en ligne,
  • les sites web,
  • l’ouverture des données, avec de nouvelles réglementations début 2018, pour des raisons de transparence de la vie publique mais aussi pour développer les usages de ces données.
     

A connaître, deux initiatives portées par le SGMAP :

  • Le dispositif Marché public simplifié qui permet à des entreprises de candidater à des marchés publics de collectivités territoriales uniquement avec leur numéro SIRET qui donne aux acteurs publics l’accès direct aux documents demandés auparavant aux entreprises.
     
  • Le dispositif France Connect qui permet aux usagers qui ont accès aux sites internet de leur ville d’être directement authentifiés par la collectivité, grâce à leur compte “impot.gouv.fr” ou à un compte Améli (Assurance maladie en ligne). La ville peut alors, avec l’accord de l’usager, échanger des données pour faciliter la circulation d’informations au lieu de demander à chaque fois les mêmes documents pour différentes inscriptions.
L'actualité innovante de la semaine 28: Citoyenneté, Moocscic, Formation à l'innovation publique,

Formation de fonctionnaires territoriaux

à l'innovation publique

Certificat de spécialisation Innovation publique dans les territoires : politiques et management

Publics / conditions d'accès

Prérequis : 
- A des professionnels issus de la fonction publique locale de " catégorie A "  qui souhaitent s'adapter aux changements voire en tirer des opportunités d'action.
 - A des personnes en recherche d'emploi ou à des étudiants souhaitant compléter leurs cursus ou préparer les concours de la fonction publique territoriale.
Un niveau de formation BAC+4 minimum  est recommandé. En cas de bac+3 ou infra, une expérience probante d'au moins trois ans dans un des métiers visés par ce certificat est demandée
 

Objectifs

Ce certificat a pour objet la formation courte de fonctionnaires territoriaux (ou autres demandeurs d'emploi et étudiants  intéressés) à l'innovation publique.

 

L'actualité innovante de la semaine 28: Citoyenneté, Moocscic, Formation à l'innovation publique,

RURALITIC:  le smart village

Du 28 au 30 août, le centre des congrès d’Aurillac accueillera la 12e édition de Ruralitic, une université d’été permettant aux élus de faire le point sur l’actualité des technologies numériques au service de tous les territoires.

Ruralitic 2017 devrait réunir une nouvelle fois, à la fin du mois d’août, entre 400 et 500 élus venus de la France entière pour échanger autour de la double thématique du numérique de la ruralité et des territoires. La thématique choisie pour ces rencontres est celle des « Smart cities ».

TERRITORIA sera présent.  Marie-Christine Jung, délégué général interviendra dans la plénière du 29 au matin pour donner l'état des innovations territoriales constaté par l'Observatoire TERRITORIA.

Contact:  http://x.e.auvergnerhonealpes.eu/ats/msg.aspx?sg1=e942800e5463ccd2b0b2796b6d2f306b

Notre blog fête ses deux ans

d'existence aujourd'hui.

Merci de votre fidélité

Nous nous retrouverons le 7 août puis après une petite pose, le 21 août prochain.

Bonnes vacances à tous. 

Commenter cet article