Territoria d'or 2016 : les jeunes Nantais associés au plan paysage et patrimoine de la ville !

11 Janvier 2017, 07:42am

Publié par Territoria le Blog

Territoria d'or 2016 : les jeunes Nantais associés au plan paysage et patrimoine de la ville !

Et si élus, urbanistes et architectes consultaient enfants et adolescents pour imaginer la ville de demain ? L'expérience nantaise s'est vue décerner le Prix Territoria d'or 2016 parrainé par l'UNICEF. Rencontre avec Nicolas Martin, adjoint au maire en charge de la jeunesse, des adolescents et des droits de l'enfant.

 

Nous sommes engagés auprès des droits de l'enfant depuis maintenant plus de 15 ans. A ce titre, nous sommes membres du réseau "Villes amies des enfants" de l'UNICEF. Nous menons de multiples actions, en particulier dans une perspective d'éducation à la citoyenneté avec la création de conseils d'enfants dans les écoles et l'implication des élèves nantais dans nos échanges internationaux.

Nous avons diffusé, partagé, la convention internationale des droits de l'enfants notamment auprès des écoles. C'est important mais ce n'est pas suffisant. Notre démarche, c'est d'inscrire les droits de l'enfant dans les politiques publiques de la ville de Nantes.

Ouvrir le dialogue citoyen aux enfants

De décembre 2015 à avril 2016, la Ville de Nantes a ouvert le dialogue citoyen aux enfants et aux adolescents dans le cadre de ses Plans paysage et patrimoine, dialogue inscrit habituellement dans une démarche de concertation en direction d'un public adulte : habitants, personnes âgées, commerçants, associations, usagers de l'espace public...

Dans un premier temps, nous avons mobilisé les acteurs éducatifs (écoles, accueils périscolaires, collèges), pour expérimenter une méthode adaptée au recueil de l'expression des enfants, pour nous assurer de la prise en compte de leur parole dans la phase de diagnostic piloté par des urbanistes et les paysagistes, pour sensibiliser les services techniques à l'intérêt de prendre en compte le point de vue et les propositions des enfants.

Un gros travail de médiation

Avec ma collègue Cécile Bir, en change des Plans paysage et patrimoine, d'un quartier à l'autre, nous avons voulu associer les enfants à la description d'une vision de la ville dans les dix ou quinze ans qui viennent. Ce travail a été partagé avec une classe de 4e du collège Hector-Berlioz, une classe de CM1-CM2 de l'école La Muletière et l'accueil périscolaire de l'école Longchamp, autour du devenir du quartier Breil-Barberie. 

Associer les jeunes, c'est essentiel puisqu'ils habitent et pratiquent la ville d'une façon différente des adultes. Ils ont la parole plus libre, ils sont spontanés et les plans paysage et patrimoine s'enrichissent de cette spontanéité.

Nous avons travaillé de façon originale avec notamment l'appui d'une illustratrice. En effet, on ne dialogue pas forcément avec un enfant comme avec un adulte. Cela exige un gros travail de médiation pour traduire dans un projet d'urbanisme ce qu'il y a dans la tête des enfants.

Car il s'agit bien d'aller au bout de la démarche pour faire en sorte que les gros chantiers de la ville de Nantes qui vont être lancés dans les années à venir prennent en considération dans les études - et dans les réalisations bien sûr - les propositions des enfants.

Des préconisations tout à fait réalistes

L'expression des jeunes et leurs propositions ont été restituées lors de rencontres de quartiers à l'ensemble des habitants  : elles concernent des modes de passage, des usages particuliers, des modes de déplacements dans la ville, évidemment l'accès aux jeux et aux loisirs... Les jeunes aspirent à plus d'espaces verts, plus de nature en ville notamment avec des animaux, des lieux de rencontre et d'animation, des petits équipements sportifs reliés les uns aux autres par les liaisons sécurisées pour être plus autonomes. Des préconisations tout à fait réalistes et qui trouvent un écho favorable auprès des adultes.

Les jeunes ont les pleins droits de citoyenneté au même titre qu'un ancien, un adulte, un actif. Ils ont une expertise d'usage spécifique et cette expertise d'usage des jeunes est essentielle pour la construction de la ville de demain.

Au-delà de cette première expérience avec le quartier de Breil-Barberie, trois autres Plans paysage et patrimoine sont en cours d'élaboration sur les quartiers de Dervallières/Zola, des Hautes Pavés/Saint-Félix et de Nantes Sud... D'ici la fin du mandat, tous les quartiers nantais disposeront de cet outil citoyen. Assurément, cette récompense du Prix Territoria/UNICEF nous encourage à poursuivre dans notre démarche d'implication des enfants et des adolescents.

Nicolas Martin, adjoint au maire en charge de la jeunesse, des adolescents et des droits de l'enfant.

Pour aller plus loin

> Accéder à la fiche technique du Prix Territoria/UNICEF 2016

> En savoir plus sur les Plans paysage et patrimoine de Nantes

> En savoir plus sur la politique des droits d'enfant de la ville de Nantes

> En savoir plus sur "Nantes, ville amie des enfants"

Remise du Prix Territoria/UNICEF 2016, le 23 novembre, dans les Salons de Boffrand de la Présidence du Sénat.

Remise du Prix Territoria/UNICEF 2016, le 23 novembre, dans les Salons de Boffrand de la Présidence du Sénat.