Innovation de la semaine du 14 mai 2019 : Tiers lieux - Cités éducatives - Biodiversité - Stockage d'énergie- Stations-service mutation - Partage d’expériences entre les villes européennes - Trésors nationaux et Cloud - Illectronisme.

14 Mai 2019, 12:36pm

Publié par Territoria Le blog

L'actualité de l'innovation publique

A la une

Tiers lieux

Le sujet “tiers-lieux” n’a jamais autant fait parler de lui.

L’État, via la Mission Coworking, s’en saisit au risque de centraliser un phénomène par essence distribué et ouvert.

Les collectivités locales y voient un excellent moyen de revitaliser les centres-villes, au risque de multiplier les coquilles vides.

Pourtant, les tiers-lieux ne sauraient être la solution miracle à tous les problèmes, d’où l’importance d’en comprendre finement les impacts sur les territoires.

C’est l’ambition de l’exploration Mille Lieux du lab Ouishare x Cronos qui a souhaité aller au-delà du chiffre d’affaires généré ou du nombre d’emplois créés au sein de ces espaces en choisissant quatre champs d’exploration : la transformation des territoires, l’évolution du rapport au travail, la création de communs et la transition écologique.

Cette exploration propose deux clés d’entrée :

- une approche par terrains avec huit monographies qui dressent un tableau complet des lieux

- une approche par impacts avec huit externalités positives ou limites.

En savoir plus

80 « Cités éducatives »

 

Le 2 mai, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Julien DENORMANDIE, ministre chargé de la Ville et du Logement ont dévoilé la liste des 80 territoires éligibles au label "Cités éducatives".

L’ambition des Cités éducatives, est de créer une alliance éducative : fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires de la politique de la ville afin d’en faire des lieux de réussite républicaine. Le travail étroit entre le maire, le préfet et le directeur académique des services de l’éducation nationale va permettre de créer un écosystème favorable autour du collège afin d’offrir aux élèves une éducation de qualité pendant le temps scolaire et périscolaire.
34 millions d’euros par an (pour 3 ans) seront consacrés au programme pour :

  • conforter le rôle de l’école et la réussite scolaire
  • assurer la continuité éducative dans le temps périscolaire
  • ouvrir le champ des possibles en impliquant des établissements culturels, des entreprises..

 

Conseil N°2 :  Si vous n'attendez pas la date limite pour envoyer votre dossier, nous aurons le temps de bien l'étudier, de vous demander des explications et des compléments éventuels... bref de vous aider à optimiser votre candidature !

En savoir plus

 

 

Biodiversité

Le ministère de la Transition écologique et solidaire et Régions de France, avec la contribution de l’Agence française pour la biodiversité et les Agences de l’eau, lancent l’initiative « Territoires engagés pour la nature » pour fédérer les acteurs d’un territoire autour de la protection de la biodiversité.

Elle est ouverte à toutes les collectivités qui peuvent présenter un plan d’action pour les trois prochaines années en faveur de la biodiversité.

Après réception des dossiers, un jury régional sélectionnera les collectivités retenues pour bénéficier d’un accompagnement pour la réalisation de leur plan d’action. Le dispositif est pour l’instant ouvert dans six régions : Centre-Val de Loire, Guadeloupe, Île-de-France, Occitanie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En savoir plus

 

Stockage d’énergie

 

La région Nouvelle-Aquitaine sera présente au salon européen Electrical Energy Storage à Munich du 15 au 17 mai prochains. Elle sera l’unique Région française à y disposer d’un stand sur lequel six entreprises régionales exposeront.

La Nouvelle-Aquitaine porte en effet l’ambition d’être un territoire industriel de niveau international en matière de stockage d’énergie, responsable de sa transition énergétique et inscrit dans une filière nationale et européenne pour la mobilité électrique.

En savoir plus

 

Stations-service en mutation

Seules 11 des 402 stations-service installées dans l'espace urbain du Grand Paris distribuent du GNV/BioGNV et 4 proposent un avitaillement en hydrogène aux véhicules routiers.

Les objectifs annoncés pour l'amélioration de la qualité de l'air et l'arrivée de nouveaux véhicules, dotés de motorisations décarbonées et silencieuses, exigent de pouvoir fournir de nouvelles énergies et donc de développer les infrastructures adaptées pour amplifier cette montée en puissance.  

D’après la dernière étude de l’APUR :

222 stations sont mutables et pourraient accueillir de nouvelles énergies telles que le GNV/BioGNV ou l'hydrogène ;

102 stations seraient transformables sous conditions ;

78 stations ne peuvent pas accepter de nouvelles énergies mais pourraient, sous réserve d'une capacité du réseau électrique suffisante, accueillir des hubs de recharge électrique et/ou d'autres services urbains. 

7106 bornes de recharge électrique sont installées sur le territoire, dont 2185 sont opérationnelles et 4921 en attente de remise en service, ce qui constitue un maillage déjà très important pour cette offre nouvelle.
En savoir plus

 

 

Partage d’expériences

 

“Energy Allies” est un projet sur deux ans soutenu par l’UE pour encourager le partage d’expériences entre des villes d’Europe et des Etats-Unis. Nantes et Heidelberg ont ainsi partagé des idées, des défis et leur expertise avec les villes de Cambridge dans le Massachusetts et Charlotte en Caroline du Nord. 
Des bananes au Jardin des Plantes de Nantes : le compte Facebook de Nantes encourageait les habitants à venir les cueillir ... le 1er avril ! La plaisanterie avait pour but d’amener les citoyens à une prise de conscience de l’impact des changements climatiques, en fournissant, à la population comme aux media, une occasion de débattre de ce sujet avec des experts sur place.

Végétalisation ou panneau solaire ? Un choix difficile pour les toits d’Heidelberg ! En Allemagne, une loi fédérale impose que toute nouvelle construction comporte un élément écologique. Dans la plupart des cas, cela se traduit par des toits végétalisés. Cependant les toits végétalisés excluent souvent des options photovoltaïques, rendant cette technologie trop chère à implanter en raison du manque d’espace.

A Charlotte le plan pour 2040 se fera avec tous : afin d’inclure les minorités et les habitants des zones défavorisées, les autorités locales ont engagé des responsables communautaires chargés de définir eux-mêmes les profils spécifiques des personnes à sélectionner pour les rencontres physiques qui permettront d’obtenir des contributions directes pour son projet énergétique.

A Cambridge, les habitants volontaires développent l’énergie solaire en acceptant un coût supplémentaire de 0,2 ¢/kWh pour que la ville choisisse un producteur d’électricité qui les fournisse en énergie verte, tout en contribuant au développement de nouveaux projets d’énergie solaire dans la ville.

En savoir plus

 

Trésors nationaux vs « cloud »

Le Gouvernement modifie le champ des trésors nationaux, c’est-à-dire les biens ne pouvant quitter le territoire sans une autorisation particulière (ce qui prohibe par exemple un stockage de données numériques hors du territoire national) : les archives courantes et intermédiaires ne constitueront plus de tels trésors, tandis que les archives définitives, sélectionnées par les archivistes en raison de leur intérêt historique ou patrimonial, ainsi que les biens classés comme archives historiques, demeureront, comme il se doit, des trésors nationaux.

Ainsi tout acteur public pourra recourir à des offres d’informatique en nuage (cloud) prévoyant un hébergement hors du territoire national pour leurs données

Les entreprises pourront développer ces offres, en adéquation avec les besoins de l’État et des collectivités et avec la stratégie du Gouvernement en faveur du cloud computing.

En savoir plus

 

 

Des bus contre l’illectronisme

 

 

Dans l’Orne et dans le Cher la lutte contre l’illectronisme, principalement à destination des seniors, se poursuit dans des bus numériques qui sillonnent l’ensemble du territoire, à commencer par les localités ne disposant pas de structures facilitant l’accès aux nouvelles technologies.

©JE.Rubio-CD61 : dans l’Orne, le Conseil départemental le met à la disposition de l’association « La Boîte aux Lettres » qui proposera les services d’un formateur professionnel et d’un bénévole, pour un accompagnement de qualité. Ce bus sera doté de tablettes fournies par la Fondation Orange, et d’ordinateurs portables provenant de « La Boîte aux Lettres » et de « starTech Normandy ».

Sur la région Centre-Val de Loire ce sont les caisses de retraites principales et complémentaires (CARSAT, MSA, SSI, Argic Arrco) qui financent, depuis un an, un bus numérique qui déplace prioritairement dans les zones périurbaines et rurales du Cher.

En savoir plus

Actualité de nos partenaires 

Publication du 6ème livre blanc

Ce 6ème opus de la collection Livres Blancs 2019 «Ils transforment, ils innovent» présente, à partir de sites existants, 10 projets qui sont autant d’exemples performants pour répondre aux attentes de toutes les parties prenantes concernées en matière d’équipement public, d’habitat, de formation, de mobilité, de dynamisme de quartier… rien ne se perd, tout se transforme …en mieux !

6e par Nature - Tangram Architectes, Altarea Cogedim - AU*M, Avignon Technopôle - Grand Avignon, Carré Daviais - Ville de Rezé / Bati Nantes - Construction d'un collège innovant - Conseil Départemental des Yvelines - Laval, le quartier de la gare : un nouveau départ - SPL Laval Mayenne Aménagements - Le 108 - Métropole Rouen Normandie - Projet de transformation de la propriété 3 rue de Fontenay à Versailles - Conseil Départemental des Yvelines - Reconquète des rails à Sotteville-Lès-Rouen - ICF Habitat Atlantique - Requalification de la digue de Malo-Les-Bains - Communauté Urbaine de Dunkerque - Résidence étudiante Kley Marseille - Tangram Architectes, Bouygues Immobilier, Groupe Kley

A paraître en 2019, 9 titres de février à juillet, représentant plus de 90 dossiers sélectionnés

Télécharger gratuitement le livre blanc

A lire 

 

 

Vient de paraître 

 

 

 

Actions sociales des départements Indicateurs sociaux 

Ces indicateurs visent à préciser le contexte démographique (Taux de mortalité) et socio-économique (Taux de chômage) des départements et à mettre en lumière leurs points forts et leurs fragilités.

En savoir plus

 La France dans l'Union Européenne 

Fruit de la collaboration des acteurs de la statistique publique, ce numéro de la collectionInsee Références rassemble les principales données économiques et sociales, harmonisées par Eurostat, permettant de situer la France par rapport à ses partenaires européens. Présentation des principaux indicateurs économiques et sociaux 

L’UE rassemble en 2018 près de 513 millions d’habitants, la France étant le deuxième pays le plus peuplé, derrière l’Allemagne. Au sein de l’Europe, le vieillissement démographique constitue une tendance à long terme, amorcée depuis plusieurs décennies. Il est dû à la fois à la baisse de la fécondité et à celle de la mortalité aux âges élevés.

Le PIB de l’UE s’établit à un peu moins du quart du PIB mondial, proche de celui des États-Unis. L’économie allemande représente 20 % du PIB de l’UE en 2017. Le Royaume-Uni et la France suivent (14 %). Dans l’ensemble, les économies européennes sont très ouvertes, sur l’extérieur comme au commerce intra-européen. Le degré d’ouverture est cependant variable d’un pays à l’autre.

La dette publique a fortement augmenté dans la plupart des pays entre 2007 et 2017 du fait de l’accumulation de déficits importants pendant la récession. À la fin de l’année 2017, la dette notifiée des administrations publiques s’établissait à 82 % du PIB pour l’ensemble de l’UE. En 2017, le solde des administrations publiques est déficitaire à hauteur de 1,0 % du PIB dans l’ensemble de l’UE. Treize pays dégagent un excédent, quinze un déficit, dont la France.

Dans l’UE, en 2017, un peu plus de deux personnes âgées de 15 à 64 ans sur trois ont un emploi. Le taux d’emploi dépasse ainsi de 2 points le niveau observé avant la crise de 2008-2009. Quand on prend en compte la main-d’œuvre « sous-utilisée » (c’est-à-dire les personnes qui souhaiteraient travailler ou travailler davantage), les hiérarchies entre pays, observées à partir du seul taux de chômage, sont modifiées. Ainsi, les bonnes performances de pays comme les Pays-Bas ou le Royaume-Uni sont relativisées, tandis que la position de la France est stable.

En 2016, 16 % de la population de l’UE (et 13 % de la population française) sont en situation de privation matérielle et sociale. Ce taux est généralement plus élevé dans les pays ayant un niveau de vie faible.

En savoir plus

Brèves 

4e édition de Viva Tech

Le salon Viva Technology, événement de référence dédié au numérique en Europe, se tiendra du 16 au 18 mai à Paris.

Dix Régions (Centre-Val de Loire, Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur, Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Nouvelle-Aquitaine, Normandie, Occitanie, Hauts-de-France) y accompagneront leurs start-ups.

Les écosystèmes régionaux d’innovation ont largement contribué au développement de l’événement au fil des années et la tournée “VivaTour” qui se tient tout au long de l’année témoigne de l’investissement des Régions en matière d’innovation sur leurs territoires.

Contact

Actualité TERRITORIA

Prix TERRITORIA 2019, 

Pour participer, rien de plus simple !

Dossier de candidature à télécharger. Le règlement est disponible au format Pdf, les fiches d'inscription et de synthèse sont disponibles au format Word.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez consulter notre site www.territoria.asso.fr  ou nous contacter par mail à : secretariat@territoria.asso.fr

Conseil :  Si vous n'attendez pas la date limite pour envoyer votre dossier, nous aurons le temps de bien l'étudier, de vous demander des explications et des compléments éventuels... bref de vous aider à optimiser votre candidature !      

Votre collectivité innove pour mieux servir vos concitoyens !

Osez le faire savoir ! Participez au prix TERRITORIA 2019 !

Inscription et envoi des dossiers jusqu'au 28 Juin 2019

 

AGENDA

 

15 mai : Conférence-débat "La pratique du dialogue social au sein des collectivités territoriales", ADF et FNCG à l'AMF Paris  Contact

15 mai : Colloque "Participation citoyenne numérique: métiers et compétences dans les collectivités" Décider ensemble, Paris, CDC. Contact

15 et 16 mai : "Les 48h. Chrono du lobbying" Organisées par Sylvain Waserman président du groupe d'études sur les représentants d’intérêts, Assemblée Nationale, Paris Contact

21 au 23 mai : Conférence annuelle d'Energie Cities, Heidelberg (Allemagne) Contact

22 mai : Le photovoltaïque en milieu urbain, Engie,  Paris Contact

7 et 8 juin : Colloque international "La cartographie de la flore, un outil au service des politiques publiques de la biodiversité" CBNB, Nantes Contact

13 et 14 juin : Congrès de Villes de France, Albi Contact

19 au 21 juin : 9ème assises nationales de la biodiversité, Massy (91) Contact

20 et 21 juin : Congrès des économistes de la construction, Avignon Contact

27 juin : l'innovation et de la transformation numérique des parcours en santé à Paris Contact

27 et 28 juin : Rencontre Techniques des Pôles territoriaux et des Pays (RTPP) ANPP Clermont-Ferrand Contact

2 juillet : Conférence-débat "Economie circulaire: nouveau prisme pour l'aménagement des ville, Paris  Contact

2 et 3 juillet : Rencontres de l’action internationale des collectivités territoriales Paris Contact

9 au 10 juillet : Le CNFPT organise la quatrième édition de l’Université européenne de l’innovation publique territoriale, simultanément sur 13 sites interconnectés : Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Normandie, Grand Ouest, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Hauts-de-France, Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, PACA-Corse, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte. Contact

Commenter cet article