Innovation de la semaine du 21 mai 2019 : Réseaux sociaux et collectivités - Planification et territoires - Services publics locaux - 80 km/H - Qualité de vie des enfants - Précarité énergétiques - Places en crèches - Communes nouvelles.

21 Mai 2019, 16:24pm

Publié par Territoria Le blog

Actualité de l'innovation publique 

A la une 

Collectivités et réseaux sociaux

L’étude « Web et médias sociaux : où en sont les collectivités locales ? » a porté sur 3 918 collectivités locales déployées sur les médias sociaux. En effet sur les 38 000 collectivités françaises, seules 10 % y sont présentes et 44 % disposent d’un site web (mais plus de 19 000 communes ont moins de 500 habitants !).

Facebook est largement dominant avec 92 % des collectivités, mais pas exclusif : les collectivités se déploient avec agilité sur plusieurs médias sociaux : YouTube (21 %), Instagram (18 %), LinkedIn (8 %) et Snapchat (1 %).

Par ailleurs l’Observatoire Socialmedia des territoires a mis en ligne myobservatoire.com, une plateforme pour aider les collectivités territoriales (puis d'autres entités du secteur public) dans leurs actions de communication digitale, recenser leur présence sur les médias sociaux et leur permettre notamment de comparer des indicateurs de performance pertinents entre institutions de la même taille ou de la même zone géographique.

https://myobservatoire.com/    http://observatoiresocialmedia.org/   @ObservatoireRS

 

 

"Planifions nos territoires ensemble"

 

Avec l’ouverture de sa plateforme, le ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales (MCTRCT) vous invite à vous exprimer sur les évolutions souhaitables en matière de la planification territoriale, dans le cadre de la préparation des ordonnances prévues par la loi ÉLAN pour simplifier la hiérarchie des normes, les SCoT et les SAR (schémas d’aménagement régional).

Pour participer, deux solutions : 

Contribuer au débat en ligne sur l’espace collaboratif organisé en quatre grandes thématiques , la hiérarchie des normes, la modernisation du SCoT, la simplification du SAR, la planification de demain pour alimenter les futurs chantiers du ministère.

Assister à un atelier thématique ; 4 thématiques : Carrières, mer, eau, risques, climat, air, énergie, nature, paysage, agriculture, forêt.

En savoir plus

Services publics locaux : ni privatisation, ni remunicipalisation, selon l’IGD

Régie, société publique locale, marché public de prestation de services, mission globale déléguée au privé, mixité des gestions directe et déléguée : chaque territoire choisit, pour ses services publics, les modes de gestion les plus appropriés. L’atlas 2019 de l’Institut de la gestion déléguée les étudie en détail.

Trois grands enseignements, stables au fil des années. Tout d’abord, l’absence de lien entre le mode de gestion des services publics et l’appartenance partisane des exécutifs locaux. Ensuite, aucun territoire n’adopte un mode de gestion unique pour l’ensemble de ses services publics. Enfin, même si certaines tendances se dessinent, sans doute liées à la technicité ou à la complexité, aucun service public n’est géré uniformément sur tout le territoire.

La gestion déléguée concerne désormais davantage les secteurs qui nécessitent des savoir-faire et des processus technologiques complexes : réseau de chaleur (72 %), transport urbain (75 %), centres des congrès et zéniths (46 %). La gestion directe reste majoritaire pour l’éclairage public (62 %), la collecte des déchets (53 %) et la restauration collective (52 %). Elle n’exclut pas le recours à des opérateurs industriels par le biais de marchés publics. Enfin, de nombreux territoires, combinent gestion directe et gestion déléguée pour une même compétence selon les phases : cuisine centrale et service dans les cantines pour la restauration collective, par exemple.

Source : Atlas des modes de gestion des services publics locaux 2019 dans les villes ou intercommunalités de plus de 30 000 habitants, Institut de la gestion déléguée.

En savoir plus

 

80 km/h : la décision aux départements

La règle de principe demeurerait au niveau national, mais les présidents de conseils départementaux auraient le pouvoir de relever la vitesse maximale sur certains tronçons, quitte à en assumer les conséquences en matière de sécurité routière.

Un amendement au projet de loi « mobilités » a été adopté en ce sens par les députés, en commission.

Pour que cette adaptation « soit une réussite, il est important que la responsabilité des présidents de département, qu'ils assument pleinement, soit éclairée par l'ensemble des responsables de la sécurité routière », écrit le président de l'ADF au Premier ministre.

L'ADF demande donc « que la décision du président de département soit prise avec la possibilité de solliciter un avis du préfet ». Cela « fluidifiera et facilitera la collaboration des services des départements et de l’Etat (gendarmerie et police nationales, sapeurs-pompiers) », conclut M. Bussereau.

En savoir plus

 

La qualité de vie des enfants

Les 14 millions d’enfants vivant en France n’ont pas tous la même qualité de vie. Où vivent-ils le mieux ou le moins bien ?

Une récente étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) répond à la question. 

A partir d’une soixantaine d’indicateurs : accès et recours aux soins, scolarité, démographie, conditions socio-économiques, etc., 8 profils de territoires se dégagent. 37% des enfants vivent dans des conditions économiques favorables avec des disparités dans l’accès aux services et équipements 46% des enfants résident dans un territoire défavorisé ou inégalitaire mais bénéficient de bons services et équipements

Lire la cartographie complète : En savoir plus

Guide pratique contre la précarité énergétique

Alors que son dernier baromètre constatait que 6,7 millions de Français dépensent plus de 8 % de leurs revenus dans l’énergie, que 15 % ont souffert du froid dans leur domicile au cours de l’hiver et que 30 % des ménages (et 43 % des 18-34 ans) ont restreint le chauffage pour réduire leur facture, l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) publie un guide pratique pour tous les acteurs souhaitant orienter au mieux leurs actions dans ce domaine sur leurs territoires.

 « Qu’est-ce qu’un projet de précarité énergétique ? », « quelles sont les grandes étapes à mettre en œuvre ? », « quelles sont les bonnes pratiques existantes ? », « quels sont les points de vigilance à avoir à l’esprit ?  12 fiches-actions et six étapes clefs pour répondre à ces questions.

Consulter le guide.

En savoir plus

Attribution des places en crèche

Caroline Cayeux, présidente de Villes de France, a reçu d'Elisabeth Laithier son rapport sur l'«Attribution des places en crèche ». Elisabeth Laithier a été missionnée en juin dernier par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, pour conduire les travaux visant à élaborer un référentiel non contraignant de bonnes pratiques sur l’attribution des places en crèche.
Les orientations proposées par le vade-mecum viennent répondre aux difficultés rencontrées par les élus engagés dans une politique d’accueil du jeune enfant. Elles doivent pouvoir être déclinées de manière opérationnelle à l’aune des spécificités sociologiques, économiques, culturelles et politiques des territoires concernés.

Retrouver le Vade Mecum des bonnes pratiques

En savoir plus

Actualité de nos partenaires

             Mieux vivre à domicile

 

Après deux années d’expérimentation réussie, le département des Landes et La Poste créent la société XL Autonomie et mettent en œuvre le bouquet de services « Vivre à domicile » à destination des personnes vulnérables.

D’ici cinq ans, 2 500 personnes pourront bénéficier de ces services, qu’elles soient âgées, en situation de handicap ou atteintes d’une maladie chronique. Avec un abonnement attractif revenant à moins de 15 euros par mois (après déduction fiscale), le bouquet de services combine :

nouvelles technologies (tablette numérique, éclairage nocturne automatisé, jeux cognitifs digitaux, téléassistance standard ou avec actimétrie) ;

  • services humains (visite de lien social par le facteur, portages de médicaments et de biens culturels) ;
  • accompagnement humain personnalisé (via un accompagnant postier formé en gérontologie).

Par ailleurs, une étroite collaboration sera menée avec le réseau gérontologique local afin de faciliter la transmission et la prise en charge des demandes complémentaires telles que les services à la personne et l’adaptation du logement.

En savoir plus

Concours et Trophées

 

Prix Ville, Rail & Transports :

la région Nouvelle-Aquitaine récompensée pour sa relation avec les usagers !

Son nouveau dispositif de concertation connecté et interactif dans le cadre des comités de lignes TER emporte l'adhésion.

A l'automne 2018, 17 comités de lignes TER se sont tenus en Nouvelle-Aquitaine. Organisées chaque année par la Région, ces rencontres permettent aux usagers de s'informer et d'échanger sur l'actualité de leur ligne en présence des élus régionaux, de SNCF Réseau et de SNCF Mobilités. Afin de permettre la participation de plus d'usagers et de faciliter l'accès du public aux données sur le TER, la Région Nouvelle-Aquitaine a ouvert des plateformes de concertation en ligne, dédiées à chaque comité. Les usagers ont ainsi pu déposer des propositions en amont des comités, prendre connaissance des documents relatifs à leur ligne, visionner la retransmission vidéo et réagir en direct via le Youtube Live.

235 propositions ont été déposées sur la plateforme et plus de 2000 lectures en replay des vidéos des comités ont été enregistrées.

 En savoir plus


 

Actualité TERRITORIA

  Prix TERRITORIA 2019, 

 Pour participer, rien de plus simple !

Les principes de bases pour présenter un dossier pour concourir

• la qualité novatrice des travaux,
• la capacité à être transposé à d’autres collectivités,
• la bonne utilisation des deniers publics.
N'hésitez pas à envoyer un dossier de candidature.
Attention, la date limite de dépôt des dossiers est le 28 juin prochain.
 Le règlement et le dossier de candidature sont en ligne sur http://www.territoria.asso.fr).
Pour plus d'information, vous pouvez contacter le secrétariat de l'Observatoire par mail : secretariat@territoria.asso.fr

 

Brèves

4ème Université européenne de l'innovation publique territoriale

Cette année, pour sa 4e édition, le CNFPT en décline l’organisation simultanément sur 13 lieux différents.

Objectif ? Pousser le co-apprentissage entre pairs, en favorisant la pratique et l’expérimentation concrète de la collaboration et de l’intelligence collective au service de vrais défis emmenés en amont par des participantes et des participants issus de collectivités locales françaises et européennes, de jeunes citoyennes et citoyens, de syndicats intercommunaux, d’élues et d’élus, de tiers lieux...

Des apports conceptuels de haut niveau ainsi que des retours d’expérience seront également proposés.

Inscrivez -vous

 

2e édition du Printemps des Territoires

 

La Banque des Territoires organise cette année la 2e édition du Printemps des Territoires et vous donne rendez-vous, le 6 juin, au Centquatre à Paris. L’événement réunira experts de la Banque des Territoires, élus, patrons d’entreprises, personnalités influentes, autour des principaux enjeux et problématiques des territoires. 
En savoir plus

 

Les chiffres du jour 

774 communes nouvelles en 2019

Entre 2010 et 2019, 2508 communes se sont regroupées pour former 774 communes nouvelles.

En conséquence on compte 34970 communes au 1er janvier 2019, soit 5% de moins qu’au 1er janvier 2010.

97% ont été créées à partir de 2016, après la loi Pélissard-Pires-Beaune « pour l’amélioration du régime de la commune nouvelle ».

Source BIS de la DGCL N°130 (mars 2019)

AGENDA

21 au 23 mai : Conférence annuelle d'Energie Cities, Heidelberg (Allemagne) Contact

22 mai : Le photovoltaïque en milieu urbain, Engie,  Paris Contact

6 juin : 2ème rencontre des territoires Banques des territoires, Paris Contact

7 et 8 juin : Colloque international "La cartographie de la flore, un outil au service des politiques publiques de la biodiversité" CBNB, Nantes Contact

13 et 14 juin : Congrès de Villes de France, Albi Contact

18 juin : Colloque "Dans un territoire en mutation à l'aube du Brexit, des JOP et ds nouveaux enjeux de résiliences quel avenir pour le développement économique francilien et quel rôle pour les maires" AMIF, Paris Contact

19 au 21 juin : 9ème assises nationales de la biodiversité, Massy (91) Contact

20 et 21 juin : Congrès des économistes de la construction, Avignon Contact

26 et 27 juin : Rencontre régionale des territoires innovants, Ile de France ESPCI, Paris Contact 

27 juin : l'innovation et de la transformation numérique des parcours en santé à Paris Contact

27 et 28 juin : Rencontre Techniques des Pôles territoriaux et des Pays (RTPP) ANPP Clermont-Ferrand Contact

2 juillet : Conférence-débat "Economie circulaire: nouveau prisme pour l'aménagement des ville, Paris  Contact

2 et 3 juillet : Rencontres de l’action internationale des collectivités territoriales Paris Contact

9 au 10 juillet : Le CNFPT organise la quatrième édition de l’Université européenne de l’innovation publique territoriale, simultanément sur 13 sites interconnectés : Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Normandie, Grand Ouest, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Hauts-de-France, Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, PACA-Corse, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte. Contact

 

Commenter cet article