Territoria d'or 2016 : à Saint-Louis (Alsace), des espaces verts et une "Boite à jardiner" en partage...

25 Janvier 2017, 07:41am

Publié par Territoria le Blog

Territoria d'or 2016 : à Saint-Louis (Alsace), des espaces verts et une "Boite à jardiner" en partage...

La cité alsacienne de Saint-Louis est familière de l'échange et du partage. Avec Rheinfelden et Bâle, ses voisines allemande et suisse, elle a inventé et expérimenté la "Boite à jardiner" qui lui a valu le Prix Territoria d'or 2016, catégorie Lien social, parrainé par La Poste. Rencontre avec Jean-Pierre Schweitzer, Président de l'association des Jardins de Francette.

Saint-Louis est une ville alsacienne habituée aux actions trinationales. Nous sommes aux confins de la France, de l'Allemagne et de la Suisse. Nos échanges avec Rheinfelden et Bâle notamment sont permanents. C'est dans ce contexte que sont nés les Jardins de Francette. Il s'agit de jardins partagés. Mais pas seulement. En fait, dans le cadre d'un partenariat avec la Ville et avec Saint-Louis Habitat, c'est un lieu de vie que nous proposons en partage aux habitants du quartier et l'élément central, au-delà des platebandes, c'est notre "Boite à jardiner".

Un ancien conteneur

L'originalité de notre projet, et sans doute une des raisons de son succès auprès de la population, c'est en effet cette grande "boite" rouge qui trône au milieu des parcelles, entre deux barres HLM. C'est le point de rendez-vous et le coeur - dans tous les sens du terme - du quartier. C'est un ancien conteneur aménagé, avec des casiers individuels, des étagères, où chacun peut entreposer ses affaires et accéder à un outillage collectif en libre service. Cette boite a été conçue dans le cadre d'un projet transfrontalier, pour participer à l'animation de quartiers largement constitués de logement sociaux, pour expérimenter l'exploitation participative d'espaces verts jusqu'alors non valorisés et créer par là des liens entre les habitants.

50 mini-parcelles

L'idée, c'est de faire sortir les gens de leurs immeubles. Ou plutôt de leur donner envie de sortir. De leur proposer un point central où ils peuvent se rencontrer, quelles que soient leurs origines, cultures et autres... La ville a aménagé 50 mini parcelles de 4 m2 chacune qui sont parties comme des petits pains. Elles sont louées aux familles pour la somme symbolique de 10 € par an. Il y a même maintenant une liste d'attente ! Evidemment, il faut faire monter et entretenir la mayonnaise. C'est le rôle de notre association mais il faut aussi compter avec la spontanéité des habitants. Les gens désormais parlent entre eux, mangent ensemble, on fait des fêtes. C'est très convivial.

Moins d'incivilités

Cela fait penser aux jardins familiaux mais c'est assez différent dans l'esprit. Ici, chacun ne reste pas dans son coin, sur son bout de jardin, sans se lier aux autres. Chez nous, il n'y a pas de clôture. On se côtoie forcément. Et la "boite à jardiner", dont chacun a la clé, aide bien entendu à entretenir l'esprit communautaire. Et puis nous avons des périodes de travaux en commun, des moments festifs, des repas, des parties de pétanque, des ateliers de cuisine, de bricolage... C'est l'occasion pour des personnes de différentes cultures de partager leurs différentes façon de manger, de s'habiller et même de jardiner ! Nos voisins suisses et allemands conduisent des expériences similaires. Nous leur rendons d'ailleurs visite et nous les accueillons de temps en temps. Ils observent la même chose que nous. La même bonne entente autour de la "boite à jardiner" et plus globalement dans les quartiers concernés où l'on déplore moins d'incivilités que par le passé. Tout cela fait plaisir et notre association est évidemment partante pour étendre l'expérience à d'autres quartiers, autour de nouvelles "boites à jardiner".

Jean-Pierre Schweitzer,  Président de l'association des Jardins de Francette (Saint-Louis, Haut-Rhin).

 

Pour aller plus loin

> Lire la fiche technique du Prix Territoria d'or catégorie Lien social

> Retour sur la remise du Prix, le 27 janvier 2017 en mairie de Saint-Louis

> Visionner la vidéo de Saint-Louis TV sur les Jardins de Francette

> Lire un reportage du journal l'Alsace sur les Jardins de Francette

> En savoir plus sur l'exposition architecturale IBA Basel 2020 dans le cadre de laquelle la Boite à jardiner a été labellisée

 

La ville de Saint-Louis et l'association des Jardins de Francette à l'honneur, le 23 novembre 2016, dans les Salons de Boffrand de la Présidence du Sénat.

La ville de Saint-Louis et l'association des Jardins de Francette à l'honneur, le 23 novembre 2016, dans les Salons de Boffrand de la Présidence du Sénat.