Territoria d'or 2016 : le service civique communal de Caluire-et-Cuire fait des émules...

18 Janvier 2017, 07:34am

Publié par Territoria Le blog

Territoria d'or 2016 : le service civique communal de Caluire-et-Cuire fait des émules...

La ville de Fleurs (Loire) en a déjà pris de la graine... Le service civique communal de Caluire-et-Cuire (Rhône) fait des émules. Il est vrai que l'expérience a fait ses preuves avec une trentaine de jeunes volontaires chaque année pour s'engager auprès des services publics et des associations de la ville. Une initiative exemplaire récompensée par le Prix Territorial d'or 2016 dans la catégorie Civisme/Citoyenneté. Rencontre avec Philippe Cochet, député-maire de Caluire-et-Cuire. 

 

Le principe est de permettre aux jeunes de moins de 20 ans, quels que soient leurs parcours, de s'investir au service de la collectivité. Nous leur faisons une proposition : mettez-vous au service de la ville et, en contrepartie, la ville vous donnera un coup de pouce.

A l'issue d'un contrat, avec un certain nombre d'engagements réciproques, il y a une reconnaissance, une prise en compte de leur travail, de leur engagement : la commune leur délivre un brevet citoyen et leur finance, par exemple, soit une formation BAFA, soit le code du permis de conduire.

Comprendre ce qu'est la chose publique

Quand on a lancé cette opération en 2009, on avait peu de visibilité. Aujourd'hui, les sessions se succèdent à un rythme régulier, elles durent 6 mois et c'est un véritable succès. Cela permet à des jeunes de se rencontrer, de découvrir et de vivre le territoire au travers des associations à vocation sociale et des services municipaux, de comprendre ce qu'est la chose publique. Pour certains, c'est l'occasion de découvrir des métiers. Quelques uns ont d'ailleurs trouvé leur voie professionnelle avec ces expériences menées au sein de la commune.

Ils sont volontaires. Volontaires pour s'engager pour la ville, pour apporter leur contribution à certains services publics, par exemple auprès des crèches, des espaces verts, des services administratifs... Ils ont une mission, avec une feuille de route, un contrat, et à l'issue de ces six mois d'engagement, outre la contrepartie de la ville, qui les aide à financer un projet personnel, ils reçoivent un diplôme. Le brevet citoyen. Pour un certain nombre d'entre eux, c'est le premier diplôme qu'ils reçoivent. Et, sur un CV, nous avons pu constater que cela constitue un atout reconnu par de futurs employeurs !

Des règles structurantes pour les jeunes

Côté agents, cela fonctionne également sur le mode du volontariat. Le tutorat est fédérateur. Loin de perturber le bon fonctionnement des services, cela constitue plutôt un apport ressenti comme tel. Je dirais que chaque agent a aussi des enfants. Cette opportunité donnée à des jeunes est très bien comprise. il y a une relation étroite qui se noue et l'apport est réciproque. Si certains tuteurs se posaient des questions au début, ils en redemandent aujourd'hui.

Simplement, il y a des règles qui doivent être respectées. La commune s'engage. Chaque jeune s'engage aussi. En cas d'entorse, ça s'arrête tout de suite. Un critère tout simple : la ponctualité. S'il y a une réunion à 8 h du matin, ça n'est pas 8 h 15... Ces règles sont structurantes pour les jeunes. Quand on signe un contrat, ce n'est pas anodin. C'est un engagement des uns et des autres. 

Les jeunes sont demandeurs d'engagement

Nous avons accueilli quelque 200 jeunes depuis le début de l'opération. Une trentaine par an. Et nous continuerons bien entendu. Le service civique communal a trouvé sa place dans le quotidien des jeunes caluirardes et caluirards, qu'ils soient lycéens, étudiants ou en formation professionnelle. A nous de trouver des missions motivantes qui servent l'intérêt général. L'expérience montre que les jeunes sont demandeurs d'engagement !

Pour l'équilibre d'une commune et permettre à des jeunes de se sentir impliqués sur leur territoire, pour favoriser la citoyenneté active et le civisme concret, c'est une très bonne formule. Et, comme nous n'avons aucun "copyrigth", je ne peux qu'inviter mes collègues maires à tenter l'expérience...

Philippe Cochet, député-maire de Caluire-et-Cuire 

 

Pour aller plus loin

> Lire la fiche technique du Prix Territoria d'or 2016, catégorie Civisme/Citoyenneté

> Le service civique communal de Caluire-et-Cuire dans le journal Le Progrès

> Le service civique communal sur le site de la ville

> La ville de Fleurs vient de lancer son service civique communal après avoir rencontré les élus et les jeunes de Caluire-et-Cuire (reportage de France Bleu)

 

Le remise des Prix Territoria Civisme/citoyenneté, parrainés par les éditions Sorman, le 23 novembre dernier, dans les Salons de Broffrand de la Présidence du Sénat.

Le remise des Prix Territoria Civisme/citoyenneté, parrainés par les éditions Sorman, le 23 novembre dernier, dans les Salons de Broffrand de la Présidence du Sénat.